Archives pour la catégorie Résistances

La contribution des idées narratives contre la perte de sens dans le champ du travail social

Un article écrit par David Prégat.

Mythe de Chiron.

« Je ne suis pas Pôle Emploi ! Moi je suis de l’ANPE ! Quand on a changé, j’ai perdu tout ce que j’aimais. Les ateliers avec les demandeurs d’emploi… tout ça. On avait le temps d’échanger. Maintenant j’ai un écran, un fichier et un planning d’entretiens. Je ne fais plus mon métier ».1

Incomplétude, perte de sens, culpabilité, sentiment d’impuissance et lassitude sont des phénomènes bien connus des travailleurs sociaux. A bas bruit, ils innervent les pratiques, affectent les relations, et sont une source d’usure professionnelle non négligeable. A l’extrême, ces phénomènes prendront la forme de crises qui ébranleront profondément les communautés de travail, l’identité des organisations, jusqu’à impacter significativement l’oeuvre même d’accompagner.

Continuer la lecture de La contribution des idées narratives contre la perte de sens dans le champ du travail social 

7ème Récit : bravo et merci !

Juste quelques mots en attendant l’article plus détaillé de Marianne Bèque… pour dire que la journée 7ème Récit a été un véritable succès, pour remercier les intervenants, Grégory Poinsenet, Pierre Charrier et Anne-Sophie Novel, pour honorer la présence chaleureuse, inspirée et sensible du Peuple Narratif. Très bientôt, des retours, des contacts, un espace pour continuer les conversations… et toujours le prose combat, les contre-histoires comme une arme puissante et pacifique pour hacker les Big 6 !

7ème récit : top départ le 31 janvier !

Notre proposition d’une initiative d’activisme écologique narratif postée il y a quelques jours dans ce blog a remporté beaucoup d’écho. La prochaine étape est en place : ce sera le 31 janvier au Forum 104 à Paris.

Le nombre de retours et de réponses enthousiastes montre que nous sommes convaincu.e.s de la nature profondément narrative du paradoxe qui existe entre la conscience croissante de l’effondrement systémique et la sidération collective qui nous transforme en lapins éblouis par les phares, regardant la catastrophe foncer sur nous sans bouger.

La prochaine étape , c’est d’en parler tous ensemble. Nous vous proposons donc une journée d’études le jeudi 31 janvier prochain, un peu sur le modèle du Forum Narréthique de l’année dernière.  Continuer la lecture de 7ème récit : top départ le 31 janvier ! 

Le 7ème récit : un projet d’activisme narratif écologique

Cela fait des années que nous discutons du « grand récit » qui pourrait construire le monde de la transition écologique. Non pas comme une guerre civile au rabais entre petits marquis poudrés et serfs en gilets jaunes, mais un véritable changement de  paradigme social.

Si c’est le récit qui produit le monde, comme le postule l’approche narrative, il nous manque un récit puissant, poétique et émotionnel pour produire le monde d’après. Comme le dit Thierry Groussin, la société marchande post-moderne nous donne le choix entre deux récits de l’après, aussi déprimants l’un que l’autre, « Mad Max » ou « business as usual ». Deux bons prétextes pour continuer à foncer vers le mur en ne faisant rien. Depuis quelques années, on voit l’avènement d’une nouvelle approche, la « collapsologie », qui nous présente l’hypothèse d’un effondrement systémique à court terme comme assez vraisemblable (voir à ce sujet le livre de Pablo Servigne et Raphaël Stevens).

Continuer la lecture de Le 7ème récit : un projet d’activisme narratif écologique 

La confiance en soi, histoire de performance ou de liberté ?

Par Mathilde Friedberg

Le 30 novembre dernier j’ai eu le plaisir de co-animer une conférence « Etre soi-même en confiance » autour de notre livre sur la confiance en soi, avec mes chers
co-auteurs Bertrand Baudez, Mélanie Blanc-Jouveaux et Géraldine Brossier.

Je prolonge ici la réflexion et les échanges qui nous avons eus avec les participants.
Qu’est-ce donc que la confiance en soi, pour que nous cherchions à « en avoir » toujours plus ? Un atout pour se sentir plus adéquat ou plus enviable, face à l’injonction à la performance ? Un miroir tendu à l’obsession du contrôle de l’image de soi ? Une antidote à cette peur du ridicule qui surgit parfois, et nous relègue à l’écart ?

Continuer la lecture de La confiance en soi, histoire de performance ou de liberté ? 

Le flocon de neige

Le brouillard était tombé, épais, et il neigeait à gros flocons. C’était la fin de l’après-midi. Tous les autres étaient rentrés se mettre à l’abri et au chaud. C’était peut-être ce qu’on appelle la descente de trop. J’étais seule sur mon télésiège, j’avais froid. Le nuage m’enveloppait totalement et noyait le paysage dans une atmosphère uniforme et ouatée. Je n’entendais plus un bruit sinon le grincement de la canne de ma nacelle lorsque nous passions sur un pylône et le crissement furtif de quelques skis hésitants un peu plus bas, que je ne distinguais même pas. Nous montions si lentement…

Continuer la lecture de Le flocon de neige 

Lueur d’espoir

« Déradicalisation ». Le mot en lui-même porte l’échec de la chose. D’abord, parce qu’il sonne si dangereusement proche de « dératisation ». Mais pas seulement. Par sa construction même, il pose à la fois un jugement et un acte de pouvoir externe.

« Déradicalisation », c’est un concept décliné de l’exorcisme, où l’on extirpe le mal de l’individu envoûté. Tant dans sa possession que dans sa rédemption, l’individu a été passif et soumis à des forces extérieures qui le dépassent. Le concept de « déradicalisation » nie la capacité de choix et l’initiative personnelle de l’individu dans la construction de sa propre vie et de sa propre légende personnelle. C’est vraisemblablement pour cela que jusqu’ici, tout ce qui a été tenté a totalement échoué.

Continuer la lecture de Lueur d’espoir 

DIRE BONJOUR A NOUVEAU : L’APPROCHE NARRATIVE ET LE DEUIL

Les pratiques narratives ont révolutionné l’approche du deuil, que ce soit auprès de personnes qui ont perdu un être cher, dans le domaine des soins palliatifs ou dans l’accompagnement des professionnels confrontés quotidiennement à la mort. Le deuil, pour Michael White, n’est pas une vallée de larmes mais l’occasion de continuer la relation sous une autre forme, qu’il nous invite à explorer et à construire. Un livre collectif en français va être prochainement consacré à ce thème passionnant. Catherine Mengelle, qui dirige l’édition de cet ouvrage, inaugure également un atelier de 2 jours sur ce thème les 22 et 23 février prochains à Paris.
Inscrivez vous rapidement, il reste encore des places !

Continuer la lecture de DIRE BONJOUR A NOUVEAU : L’APPROCHE NARRATIVE ET LE DEUIL 

Traces narratives en région Auvergne Rhône-Alpes

Traces narratives en région Auvergne Rhône-Alpes clôture sa première promotion de formation Initiation à l’approche narrative. Une belle expérience pour les formateurs qui sont intervenus, tous issus de la Fabrique narrative : Lydie Chevalier, Muriel Blouin, Hervé Sagot et Catherine Vérilhac.

Continuer la lecture de Traces narratives en région Auvergne Rhône-Alpes