UNE CONVERSATION EXTERNALISANTE

Par Michèle Gauthier

Ce matin, ma cliente me parle de son malaise dans ses relations. Et émerge de son discours ce … « pas convenir » plusieurs fois. Elle me donne des exemples où elle …. « pas convenir », très rapidement.


Je me dis : « explorons ce « pas convenir » »
Je propose le « pas convenir ». Je négocie le nom, elle souhaite garder le « pas convenir » (c’était au téléphone donc pas moyen de calibrer si ça lui va ou pas. Par contre, feed back à la fin, ce qui lui a le plus apporté dans la séance : d’avoir mis en mots ce « pas convenir » …)

Elle me parle de plusieurs expériences puis, à une question d’exploration du « pas convenir », elle « saute » sur « là, ça allait » … et quand ça va, il y a du bien-être et de l’efficience
Comme c’était dans son travail, je lui propose de donner d’autres exemples, plus tôt dans sa vie, où il y avait Bien-Etre et Efficience.

Elle trouve une expérience datant du collège : où il y a Entraide et Rigoler …
J’explore le Rigoler … pour elle c’est Bien-Etre !

J’explore son « club » (la fameuse phrase de Michael White « est-ce qu’il y aurait une personne qui ne serait pas étonnée de savoir l’importance que Bien-Etre, Rigoler, Entraide et Efficience ont dans votre vie ? » : elle relie ces valeurs à une amie actuelle, et parle de Sincère, Vraie, Juste, Ouverture d’Esprit … Constructif !

Puis elle me parle du « quand ça ne va pas dans ses relations » !  … je ne détaille pas ici !

Ma hantise avec les questions narratives a été depuis le début de recevoir la réponse « je ne sais pas » de mes clients. Ce matin, je me suis sentie autrement à la fois avec ma cliente et avec ces questions.
Pour aider à la construction des réponses, je me suis vue faire des propositions lorsque je sentais que la réponse pouvait ne pas être évidente (comme le fait David Epston).
Quand je sentais que la question elle-même pouvait paraître bizarre, j’en expliquais le sens. J’ai aussi plusieurs fois demandé comment elle se sentait de parler de ce dont on parlait … ce qui donne confiance, ce qui créée l’alliance avec le client : Echafaudage, échafaudage !

Résultat : Ma cliente a toujours trouvé des réponses …

C’est la première fois que je me sens aussi bien avec les questions de la narrative. Et ma cliente a découvert des éléments forts et importants en éclairage de son objectif.
Un vrai bonheur !

Une réflexion au sujet de « UNE CONVERSATION EXTERNALISANTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.