Quand le corps raconte…

Par Laure Maurin.

Comment lorsque nous lui donnons la parole,  le corps vient nous raconter une autre histoire possible sur nous-même .

Un grand merci à la Fabrique Narrative pour m’avoir permis de présenter mon travail lors des 3e Journées Narratives Francophones à Bordeaux. Nous avons lors de cet atelier écouté les voix du corps . Le dos,  les plantes de pied,  le cœur , la peau,  les poumons sont venus nous dire leurs besoins, leurs espoirs, nous parler du ressenti de la relation que nous entretenons avec eux.

Lors de cet atelier j’ai souhaité  vous faire découvrir à travers mon expérience du yoga et des pratiques narratives une possibilité d’interroger le corps. Exprimer  à voix haute , les mots du corps, accueillir ces mots, sentir que l’on parle d’une autre place, plus intériorisée,  plus à l’écoute de nous même.

Mes espoirs sont d’une part, de partager et encourager cette écoute de soi-même afin de retrouver un équilibre intérieur qui par lui-même, contribue à l’équilibre du monde. D’autre part, de déconstruire le discours dominant qui dès notre plus jeune âge nous a encouragés à  privilégier le mental. Sortir de cet automatisme qui met le corps en silence.
Nous dépensons beaucoup d’énergie à rechercher un équilibre dans notre relation aux autres et au monde. Prendre le temps d’entendre les voix du corps, d’écouter vos ressentis, porter attention à vous-mêmes , observer votre souffle , observer quelle importance vous accordez à telle ou telle partie du corps. Porter attention à cette relation que vous entretenez avec lui. Ce chemin vous amènera vers une meilleure connaissance de vos émotions et  de la façon dont elles vous impactent.
En ce début d’été je vous souhaite à tous et à toutes de prendre ce temps. Prendre le temps de vivre prendre le temps de respirer.

6 réflexions au sujet de « Quand le corps raconte… »

  1. Cet atelier m’a permis de vivre une expérience incroyable : se mobiliser pour faire parler une partie de son corps… et constater que c’est une autre qui prend la parole…
    merci Laure pour cet atelier si fluide et si éloquent

  2. Merci pour ce beau texte qui fait écho à une réflexion que je commence à mener en ce moment. L’ idée que chaque partie de notre corps exprime des besoins et peut nous ouvrir sur nos émotions si on sait les écouter est très intéressante et m’ incite à poursuivre cette réflexion.
    Referez vous une conférence au forum 104? Je n’ avais pas pu participer à la première .

    Très bel été

    Béatrice

  3. Merci Laure pour ce billet dont chaque mot est juste.
    Notre corps « nous appartient ».
    À chacune chacun d’en prendre soin de la meilleure façon possible.
    Le regrettant, je n’ai jamais eu l’occasion de pratiquer le yoga mais…
    il me semble que nous sommes notre meilleur médecin, car personne
    ne peut connaître et ressentir ce que notre corps nous dit.
    Hé oui… le corps est parle, il est même très bavard… Narratif ??
    Mieux vaut l’écouter et s’en faire un ami.

  4. J’ai eu le plaisir de percevoir mon souffle à l’occasion de séances de yoga telles que tu les animes, et d’entendre ta conférence au 104, à Paris. C’est très clarifiant pour moi de t’entendre nous rappeler l’importance de notre corps, que j’en vois comme le véhicule au service de nos projets, de nos élans, de nos espoirs sur cette terre. Merci de porter avec persistance et incarnation cette voix du corps… j’en ai besoin pour me remettre les pieds sur terre 🙂

  5. … Pratiquant le yoga et la méditation de PC ainsi que la danse !
    ….Je partage votre ressenti et message sur l’équilibre du corps qui apaise l’esprit et permet d’émaner différemment au monde – plus d’équilibre et de lumière – et combien la relation intime à notre corps nous construit, nous impacte, nous soutient, nous équilibre, nous informe, nous guide… sur nos relations et nos choix.

    Merci pour ce témoignage : je me sens concernée
    Bien à vous
    Sylvie

  6. Merci Laure pour cet atelier puissant et émouvant qui m’a reconnectée avec un besoin que je ne voulais pas entendre et pour lequel j’ai engagé mes premières démarches.
    Bel été à toi aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.