La juive errante : suivre les traces de Barbara Myerhoff

Par Elizabeth Feld. 

Pour ceux qui essaient de suivre les migrations de l’atelier « Sur les Traces de Barbara », vous ne serez pas, j’espère, surpris d’apprendre qu’elle a été obligée de déménager, pour laisser la place, respectueusement, à l’arrivée de David Denborough.

Les dates du nouvel atelier sont les 28 et 29 janvier 2020. Cela nous a donné l’opportunité de développer et d’épaissir les liens avec le travail lancé sur le 7ème récit. Car nous allons déterrer, par une archéologie culturelle, les fines traces des façons que l’être humain a de se situer dans le monde : les Cérémonies Définitionnelles, les Rites de Passage, et la notion de Migration d’identité, entre autres. Par la suite nous avons l’intention de les épaissir en imaginant, en suivant les traces de Barbara, ce qu’on pourrait forger comme nouvelles pistes, nouvelles perspectives, et nouvelles initiatives narratives qui honoreraient cette importante contribution aux Pratiques Narratives, et encore d’autres choses.

L’être humain, à travers ses rituels, ses cérémonies, et ses rites, a toujours répondu aux défis qui lui ont été posés. Nous, Fabrice et Elizabeth, faisons le pari, que l’étude narrativo-anthropologique de nos racines nous donnera de nouvelles inspirations pour ouvrir de nouvelles portes d’action et de projets.

Lien vers le programme

Une réflexion au sujet de « La juive errante : suivre les traces de Barbara Myerhoff »

  1. Elizabeth, tu vas devoir en reprogrammer rapidement. À peine les inscriptions étaient-elles ouvertes que tout était pris ! 🙂 Bref, j’attends la prochaine session !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *