Le projet « Errances Narratives » : intentions, valeurs et espoirs de ce blog

p1000313
Adelaide, Australie, novembre 2008

« L’errance » est au coeur même des idées narratives avec sa métaphore géographique des paysages de l’identité et de l’action, sa cartographie des conversations, cette position d’ignorante confiance faite au client pour choisir sa route parmi l’infinie diversité des possibles. Une approche dont l’un des livres de référence s’intitule « Maps », livre-testament de Michael White, un homme qui confesse sa fascination pour les atlas et pour les randonnées.

Errance encore, dans la multiplicité des chemins que l’on peut tracer pour développer l’approche narrative en France, qu’ils passent par le coaching, la thérapie, le travail social et que ce développement rende caduque cette taxinomie en unifiant et en pacifiant des territoires apparemment antagonistes.

Ces Errances Narratives sont le récit du voyage des élèves de la Fabrique Narrative dans leur travail de découverte et de développement, dans l’exploration du coaching et de la thérapie narratifs, carnets de voyage nés de la rencontre avec leurs clients, de l’accompagnement respectueux et curieux de leurs vies et des vies de leurs équipes.