Archives du mot-clé Bordeaux

Atelier d’affûtage de questions en avril à Bordeaux

Par Fabrice Aimetti.

Pierre Blanc-Sahnoun anime un atelier d’affûtage de questions les 18 et 19 avril à Bordeaux. C’est l’occasion pour tout praticien narratif d’affûter ses questions « en particulier en travaillant séparément sur les 3 dimensions : intention de la question, traduction de cette intention et scénarisation de cette traduction ». J’ai déjà participé à l’atelier d’affûtage poétique avec Pierre et Martine Compagnon, c’était poéthique, généreux et ça m’a effectivement rendu plus futé face aux histoires de problème 🙂 Je compte bien participer à l’atelier d’avril, et vous ?

Plus d’infos :

Professionnalisation Bordeaux – Coaching en organisation

Atelier « Coaching narratif et utilisation des idées narratives dans les interventions en entreprises et organisations » animé par Fabrice Aimetti (2 jours, 14 heures).

  • La Fabrique Narrative est à l’origine de la transposition de nombreux processus narratifs dans le domaine des entreprises et des collectivités. Nous pratiquons et enseignons les idées narratives dans les organisations et les entreprises, avec une forte vigilance éthique. Cet atelier de deux jours est destiné en priorité aux coachs, aux DRH, aux managers, et à tous les intervenants qui oeuvrent sur le terrain des organisations.
  • L’atelier débute par une réflexion éthique sur les histoires dominantes de l’économie de marché (les fameux « Big 6 ») qui cherchent à influencer le travail du coach narratif dans une organisation afin d’en faire un agent de normalisation culturelle et de situer le problème dans le client ou l’équipe cliente. Nous aborderons la question de la posture décentrée et influente, et ce que cela change dans la façon de coacher, notamment en termes de développement des résistances et de déconstruction. Nous travaillerons également sur l’accompagnement des équipes, et notamment des équipes dirigeantes. Plusieurs méthodes originales seront présentées, et nous élaborerons à partir de cas apportés par les participants.
  • Jour 1 :
    • Les dilemmes éthiques du coach narratif
    • Historique de la transposition des idées narratives dans le coaching
    • Les big 5 et les histoires dominantes de l’économie
    • Coaching prescrit et déconstruction
    • Externalisation des histoires de problèmes dans l’entreprise
    • La conversation narrative en coaching individuel
    • Les tripartites narratives avec témoin extérieur
    • Exercices d’application
  • Jour 2 :
    • La formation revisitée grâce à l’approche narrative
    • Les référentiels de compétences heuristiques
    • Co-construction de plans d’action
    • Le développement de nouvelles possibilités
    • La conversation de témoin extérieur appliquée à l’entreprise
    • Cérémonies définitionnelles en entreprise
    • L’importance du travail systémique avec les leaders
    • Coaching narratif et storytelling
    • Exercices de mise en application

Bulletin d’inscription

3è Journées des Pratiques Narratives Francophones à Bordeaux

Rendez-vous sur le site dédié pour le programme et les inscriptions : lesjourneesnarratives.eu

Accès à la Maison de la Promotion Sociale – Campus Atlantica.

Panorama des pratiques narratives francophones

Les troisièmes journées des thérapies et pratiques narratives francophones se tiendront les 15 et 16 juin 2018 près de Bordeaux. Se réuniront l’ensemble des professionnels de l’accompagnement qui utilisent les idées narratives dans leur pratique. Les pratiques narratives bien que récemment introduites en terre francophone ont déjà fait du chemin et constituent désormais une perspective clinique et politique incontournable. Ce congrès propose de visiter le panorama des pratiques narratives à travers une perspective épistémologique postmoderne. La multiplicité des situations et des contextes de pratiques ainsi que les narrations dominantes et minoritaires du socius d’aujourd’hui, créent des occasions pour reconsidérer le contrat social qui lie les uns aux autres, et envisager des préférences de vie. Si la pratique narrative s’effectue localement entre quelques personnes, elle a un impact plus global. C’est cette réflexion que nous souhaitons stimuler durant ces rencontres dans l’espoir de contribuer ainsi à donner du sens à cette multiplicité.

Programme

LA FRANCOPHONIE, UNE HISTOIRE PRÉFÉRÉE 2008-2018 : une décennie après la mort de Michael White, les pratiques narratives en français connaissent un bel essor et inventent une petite musique différente. Propulsées par la richesse d’une langue partagée puissante et poétique, elles investissent tous les champs de l’accompagnement et bouillonnent de nouvelles idées et initiatives. Ces troisièmes Journées, après celles de Nantes il y a deux ans et de Genève en 2014, sont organisées par la Fabrique Narrative, qui elle aussi œuvre depuis dix ans à la diffusion des idées, des textes et des méthodes de l’approche narrative australienne. Elles verront entre autres le lancement officiel de la Fédération Francophone des Pratiques Narratives, la présentation d’une réflexion collective sur une éthique spécifique aux praticiens et praticiennes narratifs, des conférences, ateliers, rencontres pendant deux jours inspirés par l’intention de partager, d’apprendre et de faire la fête…

Vendredi 15 juin 2018

09h00  Accueil | …
09h30  Dina Scherrer | Introduction
10h00  Rodolphe Soulignac | De l’individu des modernes à la personne des postmodernes : naissance de la psychosalutologie
10h45  Pause | L’occasion de partager de nouvelles histoires
11h00  Ateliers en parallèle :
• Filles du Baobab | Pratiques narratives sous le Baobab
• Claire Faucher-Rainville et Marie-Eve Bouthillier | Pratique narrative en milieux de soins : partage d’expérience pionnière au Québec dans le contexte de l’éthique clinique
• Isabelle Molard | L’approche narrative en médiation familiale : une cohérence éthique
• Pierre Blanc-Sahnoun | Atelier d’affûtage de questions
• Catherine Vérilhac, Muriel Blouin et Christine Pagonis | L’enracinement du contexte : une histoire à déconstruire
12h30  Déjeuner | L’occasion de partager de nouvelles histoires
14h00  Tahiti, Roumanie, Côte d’Ivoire | Cartes Postales francophones en vidéo
14h45  Ateliers en parallèle :
• Isabelle Gabas | Répondre à un burn out
• Catherine Vérilhac et Muriel Blouin | Initiation
• Marion Faingnaert | Fin de vie… fines traces de vie
• Martine Compagnon | Narrer, conter : découvrir quelques principales clefs des pratiques narratives par le conte
• Anne-Sophie Vernhes | Raconte-moi tes voyages : le récit de voyage narratif au service du sens et de la connaissance de soi
16h15  Pause | L’occasion de partager de nouvelles histoires
16h30  Marianne Lemineur | L »approche narrative, de nouvelles idées pour pour les enseignants
17h15  Charlotte Crettenand | Enchanter nos pratiques : l’approche narrative avec les enfants
18h00  Virgule | La promesse d’un interstice
18h15  Cocktail Dînatoire | N’oubliez pas de vous inscrire !

samedi 16 juin 2018

08h30  Accueil | …
09h00  Bertrand Hénot | Enquête policière entre drame et tragédie au pays de Freud
09h45  Natacha Rozentalis et Noëllyne Bernard | Le coaching narratif en organisation exige un niveau d’éthique particulièrement élevé : une démarche collaborative a été menée pour créer une charte éthique spécifique des interventions narratives dans les organisations
10h30  Virgule | La promesse d’un interstice
10h40  Pause | L’occasion de partager de nouvelles histoires
11h00  Ateliers en parallèle :
• Dina Scherrer | Accompagner les binômes
• Catherine Mengelle et Fabrice Aimetti | « Shoulds et Coulds »… lisez le contrat jusqu’au bout !
• Bertrand Hénot | Il faut sauver Dora… Ou quelles propositions d’accompagnement narratif pour des personnes en relation avec l’abus ?
• Vivianne Vallois-Pelissier | Reclassement professionnel dans la fonction publique : à la recherche d’une estime de soi perdue
• Josée Chenard | L’approche narrative et l’intervention de groupe auprès de parents d’un enfant gravement malade
12h30  Déjeuner | L’occasion de partager de nouvelles histoires
14h00  Linda Moxley | Laisser un héritage en laissant l’héritage rester en vie – les pratiques narratives avec les enfants en soins palliatifs et aussi avec leurs parents pendant la maladie des enfants et après le décès de l’enfant
14h45  Ateliers en parallèle :
• Elizabeth Feld | Honoring Barbara
• Laure Maurin | Quand le corps raconte… les pratiques narratives au service du corps
• Jean Marc Gabon-de Peretti et Véronique Schermant | La maison de vie
• Caroline Tsiang | La pensée visuelle au service de la documentation
• Federico Durante | La vie comme un voyage : une métaphore narrative en soutien à la recherche académique et à la construction de projets professionnel
16h15  Pause | L’occasion de partager de nouvelles histoires
16h30  Pierre Blanc-Sahnoun | Renarration collective
17h15  Virgule | La promesse d’un interstice
17h30  C’est fini ! | …

Je viens pour qu’on m’apprivoise

J’étais perchée sur un des tréteaux abandonnés sur la terrasse sablonneuse derrière la maison et Tina, un petit cocker noir aux longues oreilles, sautait tout autour en aboyant pour essayer de me rejoindre. L’automne n’avait pas encore tout à fait envie d’en finir. Il faisait très bon. Mon père avait pourtant rentré les planches de contreplaqué vert qui tenaient lieu à la fois de table de ping-pong de circonstance et de table à manger extérieure. Il espérait leur éviter le gondolement excessif qui nous empêcherait cette fois définitivement d’oser défier nos copains en tournoi à domicile ! Il ne restait donc que les tréteaux. Et moi, hissée sur l’un des deux, me prenant pour Nadia Comaneci, esquissant des pas de danse sur ma poutre improvisée et opérant aux deux extrémités des demi-tours que j’espérais pleins de grâce.

Continuer la lecture de Je viens pour qu’on m’apprivoise 

Retour de l’expérience pas interdite

L’IWP (Conversation par Procuration en French) et la MasterClass de Tom Carlson.

Par Nicolas Chagneux.

« J’ai envie d’essayer un truc un peu fou… », c’est comme ça que ça a commencé… J’étais en groupe de supervision avec Catherine et Fabrice à Bordeaux et alors que j’exposais mon besoin de parler de Corinne et de la manière dont je pourrais l’aider, Catherine m’a alors proposé ce truc un peu fou…

Continuer la lecture de Retour de l’expérience pas interdite 

L’histoire d’une cérémonie définitionnelle en bilan tripartite de fin de coaching

Cécile Darthial, coach et praticienne narrative « débutante mais convaincue ! », témoigne ici d’une expérience originale en entreprise, que Catherine Mengelle lui a suggéré de documenter pour le blog Errances Narratives. Si le contexte du coaching s’y prêtait, comme elle le décrit plus loin, il fallait tout de même oser amener ce processus de la cérémonie définitionnelle en bilan tripartite de fin de coaching. Le résultat fut au-delà de ses espérances pour la personne coachée. Nous vous laissons découvrir le processus et l’histoire.

Continuer la lecture de L’histoire d’une cérémonie définitionnelle en bilan tripartite de fin de coaching 

Des questions qui sauvent des vies

Par Pierre Blanc-Sahnoun

Beaucoup de thérapies autorisent que l’on écrive sur les personnes qui elles, en revanche, n’ont pas tellement le droit de changer le texte qui parle d’elles. « Contribuer au développement d’une histoire riche est l’acte le plus thérapeutique qui soit », nous a dit David Epston lors de sa master class d’octobre dernier.

Quelle est la différence entre une histoire riche et une histoire pauvre ? Comment certaines histoires s’y prennent-elles pour rétrécir les autres et à l’issue d’une sorte de duel, conquérir notre loyauté ? Dans un procès, ce sont les jurés, ou le juge, qui en dernier ressort, décident au nom de la communauté, de la « vraie histoire ». Comment contrer l’histoire de l’accusation ? Parce que c’est ce que nous, praticien.ne.s narratif.ve.s, faisons tout le temps. Comment vous y prendriez vous, en tant qu’avocat.e.s pour contester la version du procureur et la description identitaire de l’accusé comme un « criminel » ? Pour établir que la personne n’a pas pu faire cela parce que ça ne correspond pas à son personnage ? Il y a beaucoup à apprendre de ces avocats marrons qui arrivent à faire acquitter des gens dont tout le monde sait qu’ils sont coupables. Ils arrivent à faire « raisonnablement douter » le jury. Le doute raisonnable : un début d’enrichissement de l’histoire du client, déjà l’esquisse d’une plaidoirie. Notre métier est d’influencer le verdict. David dit : « Nous aidons nos clients à devenir de meilleurs écrivains. Pour cela, il faut déjà le devenir nous-mêmes. Donc savoir manier ce qui fait une bonne histoire : le mystère, l’intrigue, les rebondissements. (Citant Michael White) Engager l’intérêt, puis la curiosité, puis la fascination pour leur propre vie. Dire que si quelqu’un est digne de respect, c’est qu’il possède des valeurs auxquelles nous devons le respect. »

Continuer la lecture de Des questions qui sauvent des vies 

Un exercice périlleux suite à la Master Class de David Epston

Par Isabelle Molard

white_t_shirtIWP ? Est-ce que cela vous dit quelque chose ?

Ou bien Insider Witnessing Practices ? Est-ce que cela vous aide davantage ?

Alors, je me lance dans l’exercice et que David soit indulgent sur les dérives que je vais faire en me prenant pour lui.

Le praticien narratif (PN) ou le Pierre Narrateur (si je peux me permettre de l’emprunter) :

Isabelle, avant toute chose, sache que ce que tu vas écrire sera vu par David, c’est pour lui que tu le fais, il pourra ensuite s’il le veut faire un retour sur ce qu’il pense qui est vrai dans ce que dit le David d’Isabelle et ce qui ne lui semble pas vraiment juste dans ses propos. Il pourra aussi dire ce que ces propos lui inspirent pour sa propre vie, vers quoi cela l’amène à penser.

Donc, si tu étais David et en parlant comme si c’était lui qui parlait, que peux-tu nous dire de ces 3 jours à Bordeaux et de ton expérience de conférencier ? Continuer la lecture de Un exercice périlleux suite à la Master Class de David Epston 

3ème et dernière journée de la Master Class avec David Epston

Aujourd’hui, David a partagé avec nous un exemple complet d’Insider Witnessing Practices (tentatives de traduction : pratiques du témoin intérieur ou pratiques de l’autre internalisé, …). Des moments riches en émotions !

qui où quand

Par Martine Compagnon

Canari dans la mineQui pouvait m’apprendre
Que la femme squelettique
Dont les os griffent mes yeux
Était en fait un « canari »
Dans ma mine
Capable de me protéger ?
Être si sensible
Destinée à me montrer
Les messages dangereux
Dont je peux me préserver…

Où pouvais-je chercher
À la lecture des « radicalisés »
Pour quel joyau
Très personnel
Au nom de quelle valeur
Pour moi si belle
Je serais tentée
De tout faire sauter ?

Quand prendre le temps
De retrouver
En moi
Ou chez mes grands parents
Les messages
Entendus enfant,
Qui me parlent d’apprendre
Auprès des « non sachants » ?

Martine