Chapitre 2 du Journal de confinement de la communauté narrative

Bonjour à toutes et à tous,

Au printemps dernier nous avions ouvert un journal de confinement pour la communauté narrative, qui a été clôturé en juin. A l’époque, nous ne pensions pas qu’il s’agissait en fait du premier chapitre. Or depuis quelques heures nous sommes reconfinés, pas de la même façon parait-il, mais bon, reconfinés quand même…

Alors, ils nous est apparu que les mêmes envies et besoins d’expression libre, de soutien et de partage, allaient probablement connaître eux aussi une deuxième vague.

Nous vous proposons donc d’ouvrir le chapitre 2 du journal, à la suite du chapitre 1 écrit entre mars et juin dernier (laissé volontairement en ligne pour se souvenir et, pourquoi pas, faire écho à ces premiers récits).

Nous vous souhaitons une bonne santé et de garder aussi, autant que faire se peut, vos espoirs et rêves animés et contagieux.

Au plaisir de vous croiser dans cet espace partagé.

Myriam et Jean-Louis

Lien vers le journal (les demandes d’accès en écriture seront traitées dans la demi-journée) :

Journal de confinement

Une réflexion au sujet de « Chapitre 2 du Journal de confinement de la communauté narrative »

  1. Chers Myriam et Jean-Louis,
    Merci d’avoir réactivé le journal pour un S01E02 !
    Comme sur les plateformes de streaming nous allons devoir numéroter les saisons et les épisodes pour nous y retrouver plus tard !
    En effet, une petite voix interne et persistante me dit que cette affaire n’était pas juste une anomalie temporaire mais un nouveau normal d’un monde dérangé en mutation perpétuelle !
    Ce journal qui nous permet notamment de déposer “ce qui est important pour nous” est précieux à ce titre, et j’espère que les narratiens y seront aussi prolixes que pour S01E01 qui a quand même fait 70+ pages :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.