Jeu de rôle narratif au service d’une culture du changement

Un article de Bertrand Baudez et de Patrice Boisieau, tous deux praticiens narratifs auprès des organisations.

Début 2017, nous avons eu l’idée de créer un atelier narratif destiné aux entreprises qui souhaitent s’inscrire dans un changement de leur culture. Nous l’avons conçu autour des Big Five, expression créée par Chené Swart et Pierre Blanc-Sahnoun pour désigner les cinq valeurs dominantes de la culture d’entreprise : Profit pour l’actionnaire, Compétition, Conformité, Croissance et Performance. Les Big Five font aussi référence aux cinq animaux d’Afrique les plus prisés en safari : le lion, l’éléphant, le buffle, le léopard et le rhinocéros.

A travers cet atelier collectif, nous faisons converser les valeurs qui font la culture d’une entreprise pour ouvrir les consciences et favoriser l’émergence de valeurs préférées. Afin de rôder l’atelier, nous l’avons testé à deux reprises auprès de collègues volontaires. Le 11 mai 2017, nous l’avons facilité dans le cadre de l’événement La Fabrique du Changement à Nantes. Cette année, les thèmes de l’événement étaient “Liberté, Créativité, Bien-être” : thèmes que nous avons repris en tant que valeurs préférées dans notre atelier.

L’atelier a réuni une vingtaine de personnes, du monde de l’entreprise essentiellement. Nous proposons d’en faire le portrait et le récit. Nous partageons aussi sa documentation, des retours de participants et des usages possibles en entreprise. L’intention de cette publication est double : partager un outil qui pourrait nourrir d’autres pratiques et recueillir des idées d’adaptation et d’usage.

Portrait

L’atelier s’adresse à des cadres ou des dirigeants souhaitant s’engager dans l’évolution de la culture de leur entreprise, mais quotidiennement confrontés au poids d’une culture dominée par les BiG Five. Comment créer des brèches dans la culture dominante ? Comment faire plus de place aux valeurs préférées de bien-être, de liberté et de créativité ?

Notre proposition est un jeu de rôle narratif où des participants volontaires sont invités à jouer le rôle d’une valeur de leur choix (valeur dominante ou préférée) et à s’exprimer en leur nom. Nos questions narratives visent à mieux connaître la place que chaque valeur s’attribue au sein de l’entreprise, leurs liens entre elles, le regard qu’elles portent les unes sur les autres, et les intérêts qu’elles trouvent à collaborer avec d’autres valeurs. Notre intention est de déconstruire la culture dominante et de faire émerger des chemins possibles vers une culture préférée.

Récit

Nous avons invité 7 participants volontaires à s’installer en cercle et à choisir une des valeurs proposées. Le reste des participants étaient spectateurs et pouvaient venir prendre la parole au nom d’une des valeurs. Bertrand était assis dans le cercle tandis que Patrice était debout devant un tableau de papier cartonné. Les rôles étaient définis, le jeu pouvait commencer. Voici un extrait des conversations.

— Début de l’extrait de la conversation —

Coach : Bonjour Conformité, je suis très intéressé par savoir qui vous êtes et quel est votre rôle dans l’entreprise ?

Conformité : Oh moi c’est simple. Je suis le garant du respect des règles et du bien vivre ensemble !

Coach : et ça se traduit comment ?

Conformité : De différentes façons, par exemple à travers la peur du manager, ou bien en limitant la prise de risques. Qui ne s’est jamais vu opposé un refus d’une idée pour des raisons de conformité. Mais bon grâce à moi, on maximise le profit.

Profit pour l’actionnaire : Oui, merci. Conformité a raison. Conformité pose un cadre qui me permet de progresser, je l’en remercie d’ailleurs, mais je m’épanouis aussi grâce à Créativité, à Performance. Je suis même très attaché à Liberté, sans elle je ne pourrais pas aller et venir où bon me semble, traverser les continents en toute liberté. Mais pour continuer à faire du profit, Liberté doit s’inscrire dans l’obéissance. Conformité est là pour y veiller. Je dirais plus simplement que tout le monde est à mon service…

Coach : Performance, j’aimerais vous demander ce que cela vous fait d’entendre Profit parler de vous comme étant à son service ?

Performance : Oui c’est vrai, je stimule les gens à atteindre leurs objectifs. C’est comme cela qu’on y arrive. Pour ce qui est de ce que ça me fait, vous savez on parle tout le temps de moi, Performance par ci, Performance par là. Que ferait-on sans moi ? … bon, c’est vrai je l’avoue, j’ai tendance à prendre un peu le melon. Cela étant, vous savez que pour être performant il faut être créatif.

Coach : Créativité, je serais curieux d’avoir votre avis.

Créativité : On dit parfois de moi que j’ai des idées bizarres. Je suis là pour amener d’autres manières de faire, je suis source de richesse… mais entendre parler de moi dans ces termes franchement ça me déçoit.
[…]
Coach : Bien-être vous êtes bien silencieux dans la conversation, on ne vous a pas beaucoup entendu. J’aimerais bien savoir quel rôle vous jouez dans nos entreprises.

Bien-être : Oui je me sens un peu à l’écart et j’ai du mal à trouver ma place. Je suis silencieux parce que je suis “attentif” de nature. Je me dois d’être attentif aux individus. Je sais que je suis très aidé par l’autonomie dans le travail. Pour les individus être autonome signifie avoir conscience de ce que l’on fait, avoir un cadre. D’où mes liens avec Conformité.
[…]
Croissance infinie : Puisque j’ai l’occasion de la rencontrer j’aimerais remercier Créativité de ce qu’elle fait pour moi.

Coach : C’est à dire ?

Croissance infinie : Oui, ce qu’elle fait par exemple dans l’industrie pharmaceutique ou elle me permet de m’épanouir en remettant régulièrement les mêmes molécules sur le marché avec des noms différents. C’est d’ailleurs seulement dans ces moments là où j’aime Créativité. J’aime le tryptique “travaille, obéit, consomme” !

Coach : Créativité, ça évoque quoi pour vous d’entendre cela ?

Créativité : …

Liberté (prenant la parole, assez en colère) : Je connais bien Créativité, nous sommes proches l’une de l’autre, nous nous apprécions. Je ne la reconnais pas dans ce qui vient d’être dit, ce n’est pas elle. Il faut être honnête, Créativité ne peut s’exprimer sans moi. Croissance infinie n’est pas mon alliée.”

— Fin de l’extrait de la conversation —

A l’issue de cette conversation est née une belle rencontre entre Liberté, Conformité et Créativité. Trois des participants ont exprimé le souhait de faire travailler ces valeurs ensemble afin qu’elles accordent leurs violons, pour laisser un peu de place à Liberté dans le cadre de Conformité, et “de s’autoriser à sortir du cadre pour ne pas tomber dans le piège de l’usure”.

Après 45 minutes, Bertrand a clôturé la conversation. Patrice a présenté les paysages de l’identité et de l’action dessinés à partir des conversations entendues. Des enchevêtrements de fils qui montraient les nombreux liens qu’entretiennent les valeurs entre elles. Ces paysages ont été utilisés pour nourrir un débriefing avec les participants.
Suite à l’atelier, nous avons chacun rédigé une documentation narrative et nous l’avons transmise aux participants. Nous vous la partageons dans son format d’origine.

Retours

Une fois la conversation clôturée, nous avons ouvert un échange autour des nouveaux territoires que les participants avaient pu explorer, ce que cet exercice avait changé pour eux et les nouvelles idées que cette conversation leur avait données pour l’avenir.

“Ça a été un moment très agréable plutôt ludique.”

“Je n’ai pas choisi une valeur qui me correspond et pourtant je me suis vraiment pris au jeu.”

“J’ai pris un malin plaisir à parler au nom de Profit pour l’actionnaire, notamment parce que c’est une valeur qui me révulse… mais j’ai compris des choses que je pouvais ne pas voir.”

“On a pu parler de choses profondes en mode léger.”

“Nous pourrions aller chercher les sources de ce pourquoi nous mettons en avant telle ou telle valeur.”

“Toutes les valeurs que nous avons jouées ici ne sont pas partagées de la même façon dans toutes les boîtes. Pour renforcer votre intervention, vous auriez intérêt à faire converser les valeurs qui sont fortement présentes dans la culture de l’entreprise.”

Les Big Five, la liberté, la créativité et le bien être ne sont que des exemples. Il nous est apparu en effet intéressant d’y inviter les valeurs qui font la culture d’une entreprise dans toute sa singularité. L’atelier pourrait ainsi être précédé d’un travail au cours duquel émergeront des valeurs dominantes et préférées, au sein d’une organisation ou d’un groupe restreint de personnes.

“Nous ne nous connaissons pas, nous ne prenions donc pas trop de risques à prendre la parole au nom de telle ou de telle valeur. Je me demande ce qu’il en est dans une entreprise, entre collègues.” … “Dans un groupe où on aurait des participants de différents niveaux hiérarchiques, comment s’assurer que la parole ait le même poids, que chacun se sente en capacité de jouer un rôle sans que cela n’affecte son image, sa position ?”

Derrière ces interrogations, il y a le souci de faciliter et de sécuriser la parole de chacun. Un cadre de travail doit être posé au départ pour permettre à tous de se sentir “en sécurité”.

Usages

En échangeant sur les usages possibles de cet atelier, l’idée d’une participante nous a été soumise :

“J’écris des histoires pour des films qui présentent des entreprises dans ce qu’elles ont de plus profond. Ce type d’exploration m’aiderait à très vite savoir qui sont les personnes de l’entreprise, les histoires sur lesquelles je pourrais construire ma narration, pour raconter le collectif dans ce qu’il a de plus vrai, de plus profond”.

En outre, nous imaginons cet atelier adresser divers enjeux de changement comme soutenir une dynamique de libération d’entreprise, adopter de nouvelles approches managériales, favoriser le rapprochement de deux organisations ou encore accompagner une transformation organisationnelle.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vos idées d’adaptation et d’usage de cet atelier nous intéressent beaucoup. Nous vous invitons à les publier par le biais des commentaires.

Merci de vos partages.

Patrice Boisieau
Bertrand Baudez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.