Kinders suprises et super pouvoirs

Par Julie Cardouat.

Je fais la chasse aux créatures problèmes comme on ferait une chasse aux oeufs de Pâques – c’est de saison. Et j’en récolte, des kinders surprises !

Pour l’instant j’ai des conversations avec mes proches, notamment avec ma fille de 11 ans. Au début, elle a accepté de se prêter à l’exercice, non sans un soupçon d’incrédulité : “C’est rien papa, maman me fait sa psychologie”.

La première conversation, n’a pas vraiment eu l’effet Whaou! escompté mais plutôt l’effet “Ouai, bof…” .

Plus je posais des questions, plus elle se dandinait sur le canapé. Et elle ne m’aidait pas beaucoup : ” Ben, je sais pas” – “Ça sert à quoi ? ” – “Ben, c’est normal” “Genre…tout le monde, quoi”.
Ok, pas facile.

Et puis le lendemain, contre toute attente, elle est venue vers moi de sa propre initiative pour me demander de faire une “psychologie”, comme elle dit, car un problème lui trottait dans la tête. Elle voulait y voir plus clair.

Un problème qu’elle a appelé, au départ, “Procrastination” et rebaptisé dans la foulée en “Plus tard” , un costume qui correspondait davantage à sa garde robe lexicale.

Au final, “Plus tard” et devenu une histoire alternative de ” Fierté” .

Pour l’instant, dans mon panier à problèmes, j’ai réussi à attraper :

  • “Là où je pose, je laisse” ( deuxième prénom : désordonnée)
  • “Plus tard” (deuxième prénom : procrastination)
  • “Lassitude” (deuxième prénom : démotivation)
  • “Désordonnée” ( deuxième prénom : instable)

A l’intérieur de chacun de ces kinders, il y avait une surprise : un super-pouvoir caché. J”en ai fait des cartes supers-pouvoirs, remises au personnes concernées. Dans l’ordre, cela donne :

  • “Là où je pose, je laisse” cachait en fait “Déterminée” quand je range.”
  • “Plus tard” cachait en fait ” Fierté” quand je fais ce que j’avais prévu”
  • “Lassitude” cachait ” Me laisser vivre” pour prendre de l’élan et avancer”
  • “Désordonnée” (instable) cachait ” réussite” quand je m’organise pour atteindre un objectif important pour moi”.

Voici ces cartes super-pouvoirs, un peu artisanales :

Je poursuis ma quête aux kinders-surprises.

Julie.

5 réflexions au sujet de « Kinders suprises et super pouvoirs »

  1. Merci, j adore la métaphore du kinder surprise pour le trésor a l’intérieur du problème
    C’est génial
    Tu dis parce exemple “Plus tard” cachait en fait ” Fierté” quand je fais ce que j’avais prévu”

    Quelle est la question que tu posais à ta fille pour passer de l’un à l’autre ?
    Merci encore

  2. Merci Julie pour cet article intéressant, plein d’humour et rafraîchissant. Le symptôme est toujours un projet, c’est l’une des boussoles qui peuvent nous guider dans nos explorations narratives.

  3. Très bizarrement, j’ai lu la première fois le titre en mode “english mood” malgré la majuscule, et ce sont instantanément des surprises plus douces, aimables et bienveillantes qui sont apparues ! Merci du partage, et aussi de l’image mentale d’une chasse aux créatures-problèmes comme ue chasse aux oeufs; les débusquer pour en découvrir les beautés cachées en vue de les déguster plus tard, et non pas chercher à les abattre violemment en leur ôtant la vie !

  4. Merci Julie pour cette jolie collecte. Un air frais et printanier, aves des touches de légèreté cela fait du bien !

  5. Un grand merci Julie pour ce partage riche en couleurs et créativité … très inspirant 💫

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.