“Réhistoiriser” son souffle

Un article de Laure Maurin.

Face à l’histoire dominante du COVID qui sature nos vies et qui parle à longueur de médias de difficultés respiratoires et d’étouffement, et dans la lignée de mes ateliers sur les récits du corps, je vous propose de redévelopper une histoire et une pratique préférées autour de votre souffle.

Je ne vais pas vous reparler du contexte voilà déjà plus de 15 jours que vous le vivez. Vous recevez plein d’informations sur :

  • Comment vivre le confinement ?
  • Comment vous pouvez être utile ou vous distraire ?
  • Comment employer ou “optimiser” au mieux, ce temps ? méditation, yoga, cuisine.
  • Comment vous protéger ?
  • Comment protéger les autres ?
  • Comment gérer la solitude, les angoisses, l’anxiété ?
  • Comment occuper les enfants ? ou comment s’occuper de ses enfants ?
  • Comment rester en contact, rester en relation ?

Les réseaux sociaux, le télétravail, ceux qui sont devant leur immense bibliothèque, ou dans leur jardin , ceux qui sont sur leur lit, voire dans la salle de bains mieux insonorisée. Les apéros Skype, Zoom, Face time ou autres… Vous n’y échappez pas n’est ce pas ?

Et pourtant, dans le même temps, comment ne pas se retrouver seul.e face à soi-même ? L’ambivalence des sentiments, les pensées égoïstes engendrées par la peur, la colère, le sentiment d’injustice, de culpabilité , mais aussi le besoin de croire, le besoin d’espoir, de partage, le besoin de se sentir unis, empathiques, les applaudissements de 20 heures. Faire comme si…demain sera différent. Des tas d’émotions, de pensées qui se bousculent, qui nous bousculent. Serait-ce le meilleur moment pour la méditation ? lorsque l’on a jamais pratiqué.

Etre à l’écoute de soi, et se retrouver devant ses contradictions, ses incohérences, ses peurs, c’est difficile, pas agréable, plutôt dérangeant, et encourage la fuite. Comment venir à l’écoute de soi sans se juger, dans l’accueil et dans l’observation ?

Dans ce contexte d’incertitude, une chose est certaine , si vous me lisez, c’est que vous respirez.

Là, juste en ce moment , oui vous respirez, et en prenant conscience de votre respiration , vous venez d’expirer longuement.

Je vous invite à rester quelques minutes, sur cette écoute de votre souffle, peut être en posant les mains sur votre ventre, et venir vous connecter à ce mouvement de va et vient.

Plus vous allez vous mettre à cette écoute, plus votre respiration va devenir large et profonde, plus vous allez détendre votre diaphragme et peut être même bâiller.

N’hésitez pas ! Ouvrez grand vos bras en inspirant, étirez vous, grandissez vous. Voilà c’est tout simple , vous savez faire, vous respirez depuis votre naissance, venez respirez en conscience.

Je vous invite à prendre conscience plusieurs fois dans la journée, de ce souffle qui nous est si précieux.

Cela va vous apporter une relaxation profonde, favoriser votre digestion et votre sommeil, renforcer votre coeur et vos poumons , renforcer votre système immunitaire, dénouer vos tensions, favoriser votre concentration en apaisant votre système nerveux.

Vous allez découvrir une autre perception de vous même , une connexion, une ouverture, les bienfaits de la respiration consciente, vont je l’espère vous aider à mieux respirer et à mieux vivre cette période difficile.

Laure Maurin

10 réflexions au sujet de « “Réhistoiriser” son souffle »

  1. Merci Laure pour ce beau rappel. J’étais en train de travailler, de parcourir le réseau linkedin. Et j’ai vu le lien vers ton article …Et oui, encore oui à ce moment de recentrage sur nous-même que tu nous as invité à faire. Merci à toi ! Merci de nous ramener aux essentiels !

  2. Merci Laure. Mon souffle est heureux d’avoir un instant de compagnie à cet instant ! Peut-être lui aussi a-t-il pris conscience de moi, de nous deux 🙂 ? Merci de cette bouffée d’air !

  3. Merci beaucoup, Laure!
    J’ai trouvé un petit carré de bois dans ma ville, et j’y vais tous les matins avant que le soleil se lève, pour respirer, mes pieds sur la terre. C’est puissant….et puisant…

    Parfois, en lisant les news ou écoutant les infos, j’oublie carrément de respirer….

    Merci pour ton rappel!

  4. Bonjour Laure, comme je partage ! je suis formée à une méthode de respiration consciente et chaque matin à 9h (sauf le week-end 10h) j’anime un séance de respiration consciente via zoom. C’est gratuit !
    Une belle façon de démarrer la journée dans une énergie positive. Si vous voulez essayer envoyez moi un mail à ichave@airhconseil.com, je vous ferais suivre le lien.
    Douce journée, Isabelle

  5. Oui Laure, j’ai expiré longuement au moment où tu l’as dit et j’ai souri de ta clairvoyance.
    Merci pour cette invitation.
    Bise

  6. Bonjour Laure
    La respiration… premier et dernier souffle de vie.
    Grand ou petit bol d’air nourriture du corps et de l’esprit.
    Ce petit exercice que tu nous proposes nous aide à en prendre conscience.
    Il me semble que je le faisais déjà sans le savoir. Comme monsieur Jourdain LOL
    Merci. Belle journée.

  7. Merci beaucoup Laure
    Je t’ai lu en faisant l’exercice d’être attentive à ma respiration. J’avais ta voix dans les oreilles 😀Je confirme que ce petit instant est un instant pour soi de vie. De conscience de vie. Bon, je rajouter ces précieux petits moments à mon planning de journée confinement, avec yoga et cours d’anglais. Après le confinement je vais être en super forme et bilingue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.