Tous les articles par La Fabrique Narrative

Documentation d’un accompagnement

Il s’agit de la documentation d’un accompagnement proposée par Alexandra Muzotte. Alexandra est coach narrative et somatothérapeute à Bordeaux : https://www.alexandra-muzotte.com/

Jocelyne et Adrien, 9 ans, sont venus me voir une première fois il y a un an. Adrien était très angoissé. Il avait très peur de la mort de sa maman. Il est important de dire que Jocelyne et le papa d’Adrien sont séparés depuis qu’Adrien a 2 ans et que ce papa vit dans le sud-est de la France.

Lors de ce premier rdv, Adrien a réussi à dessiner son angoisse et à la nommer « Monstre ». Au début, Monstre était aussi gros qu’une feuille A3. Adrien s’est rendu compte combien Monstre occupait une place importante dans sa vie. Il a bien voulu partager les effets que Monstre générait dans sa vie et notamment ceux qui étaient très présents dans sa relation avec sa maman et la peur qu’elle meure. Il éprouvait beaucoup de stress par exemple dès que sa maman était en retard pour le récupérer à l’école.

Continuer la lecture de Documentation d’un accompagnement 

Amener les idées narratives dans le champ social

Amandine Marchier

L’approche narrative en France doit beaucoup au milieu du coaching. C’est une exception. Ailleurs dans le monde, ce sont les travailleurs sociaux et/ou les psychothérapeutes qui s’en sont emparés les premiers, sur les pas de Michael et de David.

Amandine Marchier et David Prégat, deux élèves de la Fabrique Narrative, discutent ensemble depuis quelques mois et cherchent, l’une dans le sud-est, l’autre dans le sud-ouest, comment amener ces idées dans le champ social dont ils sont issus. En peu de temps, j’ai le sentiment qu’ils ont déjà fait beaucoup de chemin.

Continuer la lecture de Amener les idées narratives dans le champ social 

La posture narrative : un levier à la Perte de Sens et d’Initiatives dans les organisations ?

Par Michèle JUILLAT.

Un des leitmotivs actuels des organisations est de redonner du sens et de l’autonomie à ses salariés : redonner les moyens d’accélérer le Time to Market et d’innover en favorisant le travail collectif.

Lors des dernières décennies, plusieurs facteurs ont rendu l’environnement économique plus compétitif. Pour faire face, les organisations ont choisi de se structurer afin de rationaliser leurs coûts et optimiser leurs activités. Elles ont ainsi standardisé leurs processus, leurs méthodes et spécialisé les individus. Le cloisonnement des activités, enrichi d’objectifs individuels ambitieux ont conduit les salariés à se centrer sur leurs activités. C’est ainsi que j’analyse la naissance progressive d’un mal-être dans certaines organisations, directement liée à la Perte de Sens et d’Initiatives, que je nommerai « Psipathie ».

Continuer la lecture de La posture narrative : un levier à la Perte de Sens et d’Initiatives dans les organisations ? 

Parcelles narratives

Par Patrice Gilly.

Patrice continue à partager avec nous ses expériences narratives dans l’accompagnement de personnes luttant contre la maladie d’Alzheimer.

Outre les conversations en groupe, je saisis les occasions de parler en tête avec des personnes auxquelles je parais familier à défaut d’être reconnu d’emblée. J’ai transcrit cet aparté avec Irène juste avant la projection du film Odette Toulemonde qui a beaucoup plu à la quinzaine de spectateurs du Cantou (unité de vie protégée spécifique alzheimer) d’une maison de soins en Belgique.
Continuer la lecture de Parcelles narratives 

Adhérez à la FFPN !

Scribbling de notre inimitable Caroline Tsiang lors des 3èmes JNF de Bordeaux

Bientôt un an depuis les Journées Narratives Francophones de Bordeaux, et le lancement officiel de la Fédération Francophone des Pratiques Narratives.

Aujourd’hui, la Fédération est opérationnelle et nous avons un site web sur lequel vous pouvez vous inscrire. Vous y découvrirez la vocation de la FFPN qui est de développer les pratiques narratives en langue française, partant de l’idée que le langage combiné au contexte et à l’historicité façonnent des modes de pensée et de créativité particuliers. La FFPN propose également un parcours de certification non contraignant, fondé sur la reconnaissance entre pairs. Elle organise également les Journées Narratives Francophones, dont la prochaine édition aura lieu en juin 2020 à Charleroi (Belgique). Nous espérons que cette initiative commune à la France, la Suisse, et la Belgique, réunira une forte communauté de passionnés et de passionnées engagé.e.s dans les idées narratives, dans une très grande diversité de contextes, tant il est vrai que « diversité » est l’un des mots par lesquels nous aimons nous définir.

Narrations olfactives


Par Antonia Benque

Après les gâteaux, les parfums. Faire sentir pour faire ressentir, c’est une pratique de « ré-expérientialisation » qu’explore Antonia.

Commencer un workshop par proposer aux participants de prendre un flacon, de sentir son contenu et de laisser venir, c’est invitation à recueillir des histoires préférées. C’est une chose que j’aime faire et que je pratique depuis longtemps. C’est si simplement narratif ! Voilà comment je procède :

Continuer la lecture de Narrations olfactives 

Narrative Rwanda 2020

Crédit image : Caroline Tsiang
Crédit image : Caroline Tsiang

Nous venons de passer trois jours intenses avec David Denborough (D.D.ays) lors de la Master Class organisée par la Fabrique Narrative à Paris. David nous a projeté une vidéoBeata Mukarusanga et Serge Nyirinkwaya, deux praticiens narratifs rwandais, nous invitent officiellement à venir participer à la Conférence internationale sur la thérapie narrative et le travail communautaire qui se tiendra à Kigali (Rwanda) du 10 au 14 août 2020. Parmi les 88 participants, une vingtaine de personnes semblaient motivées pour s’y rendre. C’est pour souffler sur cette braise d’espoir que nous avons eu l’idée de créer le site Narrative Rwanda 2020. Il nous a semblé pertinent de rassembler les initiatives pour organiser la logistique du voyage et du séjour de cette communauté émergente de praticiens et praticiennes narratives francophones prête au voyage. Si vous êtes intéressé, contactez-nous via le site concerné !

21 participant-es à ce jour !

David Denborough, songwriter on top of the world

David Denborough est à Paris pour 3 jours de Master Class, aujourd’hui, demain et samedi. Créateur des Pratiques Narratives Collectives, David a été de longue date élève, puis ami et associé de Michael et Cheryl White. Ce surdoué, à la fois conteur, musicien, travailleur social, auteur de théâtre et de livres, a profondément inspiré toute la transposition des idées narratives au domaine du coaching. Notre amie Caroline Tsiang nous a fait le cadeau de scriber cette Master Class puissante, émouvante, et inspirante :
Continuer la lecture de David Denborough, songwriter on top of the world 

La contribution des idées narratives contre la perte de sens dans le champ du travail social

Un article écrit par David Prégat.

Mythe de Chiron.

« Je ne suis pas Pôle Emploi ! Moi je suis de l’ANPE ! Quand on a changé, j’ai perdu tout ce que j’aimais. Les ateliers avec les demandeurs d’emploi… tout ça. On avait le temps d’échanger. Maintenant j’ai un écran, un fichier et un planning d’entretiens. Je ne fais plus mon métier ».1

Incomplétude, perte de sens, culpabilité, sentiment d’impuissance et lassitude sont des phénomènes bien connus des travailleurs sociaux. A bas bruit, ils innervent les pratiques, affectent les relations, et sont une source d’usure professionnelle non négligeable. A l’extrême, ces phénomènes prendront la forme de crises qui ébranleront profondément les communautés de travail, l’identité des organisations, jusqu’à impacter significativement l’oeuvre même d’accompagner.

Continuer la lecture de La contribution des idées narratives contre la perte de sens dans le champ du travail social 

Densifier le présent, actualiser le passé

Par Patrice Gilly

Patrice continue à partager avec nous ses expériences narratives dans l’accompagnement de personnes luttant contre la maladie d’Alzheimer. Passionnant et bouleversant retour du langage.

Un mois déjà passé à retisser une continuité narrative avec des personnes désorientées, atteintes de la maladie d’Alzheimer. Geste après geste, mot après mot, les récits s’emboîtent,  vaille que vaille, empreints d’émotions et de désir de dire. Ce jour-là, Sylvain nom d’emprunt) était déterminé à exprimer son tourment, ce qui lui a mis « la folie dans sa tête », selon ses propres mots. Au terme d’une séquence inénarrable, il a réussi à me faire sentir la peine qui le tient à l’écart de la communauté.  Comment cela a-t-il pu se produire ? Les  préalables sont importants.

Continuer la lecture de Densifier le présent, actualiser le passé