Tous les articles par La Fabrique Narrative

“Guet Pride” le lundi 27 avril à 18h (Zoom)

« Toute communauté humaine se construit autour de croyances communes, bien que les sociétés modernes s’imaginent être les seules sociétés qui ne croient en rien. C’est une illusion : notre régime de croyance et d’attachements est celui du capitalisme. Nous pensons par exemple que notre système économique est le seul possible, que notre « modernité » nous sauvera de toutes les menaces ou bien au contraire, que tout disparaîtra avec elle. Nous devons travailler à un changement presque anthropologique : à quoi tient-on ? »

Jacopo Rasmi, interview Libération des 18 et 19 avril 2020 sur Générations Collapsonautes (Yves Citton et Jacopo Rasmi, Seuil)

Comment ne pas laisser le contexte actuel endormir nos réflexions, nos revendications et nos actions ?…

Soucieuses de l’effet soporifique de cette période COVID, nous aimerions amener quelques préoccupations sur le devant de la scène. Notre intention : rester éveillé.es et affirmer ensemble nos différentes positions, nos déterminations et convictions.

Continuer la lecture de “Guet Pride” le lundi 27 avril à 18h (Zoom) 

Conf-Conf #2 : bis repetita arborum

54 participants et participantes pour le deuxième Conférence Confinée de la Fabrique Narrative.

Un moment toujours aussi émouvant, inspirant, puissant et intéressant, avec l’accueil inimitable d’Andrée. Dina Scherrer avait pour l’occasion fait pousser de nouvelles questions… et un oiseau chanteur sur son Arbre de Vie Confinée, l’occasion pour Caroline Tsiang de nous offrir une magnifique documentation graphique en direct. Les commentaires sont ouverts à vos partages, documentations, réflexions, émotions…

Merci Caroline ! 🙏

Deux autres Conf-Conf sont prévues, si vous êtes déjà inscrit.e, vous serez contacté.e directement, si vous êtes intéressé.e, envoyez un mot à Andrée (a.zerah@orange.fr) pour être en liste d’attente.

Il faut absolument que nous trouvions comment répondre aux 6 questions de Bruno Latour

Un article de Catherine Mengelle

Bruno Latour, illustration Tiffet, Le Devoir

Je regrette mais je ne crois pas que le coronavirus soit le messager d’un monde nouveau ; il est au contraire complice du monde ancien.

Statut renforcé des grandes surfaces au détriment des petits magasins de proximité, pouvoir renforcé des grandes entreprises qui s’en sortent mieux que les petites, ce qui ne les empêche apparemment pas d’abuser cyniquement des aides de l’état, retour de l’idée de l’état de guerre, “héroïsation” d’un personnel de santé qui demande moins à être applaudi que des conditions de travail dignes de leur mission (héroïser les soldats : tactique de chef de guerre pour tuer revendications et critiques susceptibles de nuire à des projets supérieurs), mauvais relents de chasse aux sorcières, recherche de boucs-émissaires, retour des femmes aux travaux ménagers, retour de la violence confinée, enfermement des gens de la rue, société du contrôle et de la surveillance accrue, internalisation de discours tenus pour vérités absolues, auto-régulation remarquable des personnes. Le pétainisme n’est plus très loin…

Continuer la lecture de Il faut absolument que nous trouvions comment répondre aux 6 questions de Bruno Latour 

1ère Conf-Conf : “ca fait vachement du bien !”

Merci @ Véronique pour la photo

La première Conférence Confinée de la Fabrique a eu lieu hier soir jeudi 9 avril. Réunissant 60 participant.e.s autour de Dina Scherrer et de son Arbre des Ressources, elle a permis ressourcements, échanges, émotions, rires, et d’affirmer comme le disait l’un des participants que l’on est “toujours vivant et toujours debout”.

Malgré quelques angoisses techniques dues à notre manque d’expérience Zoomesque (mais aidés par deux Geekettes surgies opportunément de l’écran telles Zorro), nous avons réussi à construire 60 Arbres des Ressources, guidé.e.s par Dina et avec une mise en commun permanente et épatante de mots-lumières via le tchat. De mini-groupes de 6, plus intimes, ont pu échanger ensuite dans les “breakup rooms”, puis après une mise en commun, nous nous sommes séparé.e.s sur une chanson (“Lettre au COVID”) magnifiquement interprétée par Charlie Crettenand. Bref, globalement plutôt très réussi…

Continuer la lecture de 1ère Conf-Conf : “ca fait vachement du bien !” 

Ils sont avec nous !

Un article de Martine Compagnon


Jules-Emile Zingg – 1936 – Repas de paysans, plus connu sous le nom de confinement franc-comtois après un ravitaillement à la fruitière la plus proche pour “achat de produits de première nécessité dans les commerces autorisés”

“J’ai fait une tarte au flan. Le gâteau préféré de mon mari. Vous en voulez une part ?”

Ma voisine du rez-de-chaussée a raccroché. Nous nous sommes données rendez-vous à mi-chemin de nos étages.

La part de gâteau soigneusement enveloppée dans du papier alu (“je me suis bien lavé les mains !”) s’est échangé en respectant le mètre de distance réglementaire.

“C’est la recette de la grand-mère de mon mari. J’ai dû chercher pour retrouver le même goût, mais il me dit que maintenant, cela y ressemble beaucoup…”

Et j’ai compris !

Continuer la lecture de Ils sont avec nous ! 

Journal du deuil confiné

À tous ceux et celles qui, pendant cette période de confinement, n’ont pas pu accompagner normalement une personne chère décédée,

À tous ceux et celles qui ne peuvent pas accompagner décemment une personne proche en fin de vie,

À tous ceux et celles qui, du fait de leur métier, côtoient la mort tous les jours,

nous proposons timidement cet espace et nous souhaitons la bienvenue.

C’est juste un espace d’écriture partagée, où vous pouvez déposer un petit texte, une photo, un dessin, un poème. Un espace pour la douleur, l’injustice, la peur, ou toute autre émotion… un espace pour la résistance, pour la dignité et l’espoir, un espace pour évoquer et honorer la mémoire de ceux qui partent.

Nous sommes des praticiens narratifs (coachs, thérapeutes), qui écoutons depuis longtemps les difficultés et les souffrances que les personnes rencontrent dans la vie en nous intéressant aux initiatives, même petites, qu’ils prennent pour résister, à leur façon.

Et si vous le souhaitez, vous pourrez également nous rejoindre sur Zoom, à partir des invitations que nous indiquerons sur ce journal au fil de l’eau. L’idée est de faire aussi de ce journal un espace de parole partagée en vous permettant de résonner sur le témoignage de l’un ou l’une d’entre vous. L’idée est de renouer des liens de reconnaissance, de dignité et d’espoir.

Accès et contributions : Journal du deuil confiné

Catherine Mengelle

Tire-lire-lyre

Un article de Irène Rousseau.

Une photo de la Val di Rabbi, vallée de mon Grand-Père.

Apprentis praticien.nes, nous devions nous retrouver le 25 mars…
Notre groupe, “Les hellébores : la tribu des éclairés” a plié sous la bourrasque du COVID puis il a rejeté le VID pour retrouver de l’Oxygène.

Sous l’impulsion de Benoît, une idée a germé : rassembler une documentation narrative à partir des témoignages de personnes en confinement.
Aujourd’hui, identifier des trucs et astuces pour vivre au mieux cette période.
Demain, évoluer à partir de cette documentation vers autre chose de plus profond, sur le sens de confinement.
Demain, inspirer des personnes confinées dans leurs vie, physiquement, psychiquement, professionnellement…

Continuer la lecture de Tire-lire-lyre 

“Réhistoiriser” son souffle

Un article de Laure Maurin.

Face à l’histoire dominante du COVID qui sature nos vies et qui parle à longueur de médias de difficultés respiratoires et d’étouffement, et dans la lignée de mes ateliers sur les récits du corps, je vous propose de redévelopper une histoire et une pratique préférées autour de votre souffle.

Je ne vais pas vous reparler du contexte voilà déjà plus de 15 jours que vous le vivez. Vous recevez plein d’informations sur :

  • Comment vivre le confinement ?
  • Comment vous pouvez être utile ou vous distraire ?
  • Comment employer ou “optimiser” au mieux, ce temps ? méditation, yoga, cuisine.
  • Comment vous protéger ?
  • Comment protéger les autres ?
  • Comment gérer la solitude, les angoisses, l’anxiété ?
  • Comment occuper les enfants ? ou comment s’occuper de ses enfants ?
  • Comment rester en contact, rester en relation ?

Les réseaux sociaux, le télétravail, ceux qui sont devant leur immense bibliothèque, ou dans leur jardin , ceux qui sont sur leur lit, voire dans la salle de bains mieux insonorisée. Les apéros Skype, Zoom, Face time ou autres… Vous n’y échappez pas n’est ce pas ?

Continuer la lecture de “Réhistoiriser” son souffle 

Des nouvelles de Kigali

Un message de Cheryl White concernant la prochaine Conférence sur la thérapie narrative et le travail communautaire au Rwanda.

Chère Praticienne Narrative et Cher Praticien Narratif,

En cette période inquiétante, alors que la pandémie continue de se répandre dans le monde et qu’elle touche un grand nombre d’entre nous de différentes manières, nous voulons garder le contact avec tous ceux qui prévoient de participer à la conférence au Rwanda en août.

Continuer la lecture de Des nouvelles de Kigali 

L’Arbre de vie de nos ressources

Un article de Dina Scherrer.

Le monde entier, depuis quelques semaines, est confronté au COVID 19, à la peur du COVID 19 et au confinement, qui nous obligent tous à repenser nos manières de vivre, de travailler, de rester en lien. Comme dans tous grands bouleversements (guerres, séismes, tsunamis, épidémies, …) on côtoie l’horreur mais aussi le meilleur. Car c’est souvent dans ces situations extrêmes que se révèle le meilleur de nous-même, où nous nous relions à l’essentiel, à la vie, à l’humain, à la solidarité. Cela fait naître en chacun de nous beaucoup de créativité pour continuer à rester du côté de la vie. Tous les jours des initiatives nouvelles se mettent en place pour aider celles et ceux qui en ont le plus besoin, comme les jeunes qui viennent nourrir les plus anciens. Des repas livrés gratuitement aux personnels soignants. Des vidéos et histoires drôles qui circulent sans modération pour nous aider à garder le sourire.

Continuer la lecture de L’Arbre de vie de nos ressources