Archives pour la catégorie Blog

La légende de Bipana

« L’histoire que vous allez entendre s’est passée il y a très, très longtemps, dans le grand royaume du Népal. C’était à l’époque du roi de Ghalegaon… »

Voici les premiers mots de la légende de Bipana, un conte écrit par notre collègue Suisse Patrick Genaine pour honorer la mémoire de Bipana, petite fille népalaise de 11 ans de l’ethnie Gurung, violée et assassinée presque impunément. « La légende de Bipana », c’est également le titre d’un livre magnifique et bouleversant que Patrick a tiré de ses cinq voyages au fil d’une décennie dans la famille Dil Maya et Jash Bahadur, les parents de Bipaya. Travailleur social au Centre Hospitalier Universitaire de Lausanne et praticien narratif, Patrick nous offre ici à la fois un récit de voyage, l’histoire d’une rencontre avec un peuple et une famille, d’un apprivoisement mutuel pudique et drôle, la construction narrative d’un processus de deuil à travers une documentation poétique et la mise en actes de rituels symboliques (construction d’un mémorial traditionnel), et une réflexion sur le pouvoir et le privilège de nous-les-blancs. De la très belle Narrative tissée de respect et d’intelligence, de celle qui donne des « goosebumps » et met le coeur au bord des yeux…

« La légende de Bipana », par Patrick Genaine, Mon Petit Editeur, 134 p, 15,95€

Documentation d’un accompagnement

Il s’agit de la documentation d’un accompagnement proposée par Alexandra Muzotte. Alexandra est coach narrative et somatothérapeute à Bordeaux : https://www.alexandra-muzotte.com/

Jocelyne et Adrien, 9 ans, sont venus me voir une première fois il y a un an. Adrien était très angoissé. Il avait très peur de la mort de sa maman. Il est important de dire que Jocelyne et le papa d’Adrien sont séparés depuis qu’Adrien a 2 ans et que ce papa vit dans le sud-est de la France.

Lors de ce premier rdv, Adrien a réussi à dessiner son angoisse et à la nommer « Monstre ». Au début, Monstre était aussi gros qu’une feuille A3. Adrien s’est rendu compte combien Monstre occupait une place importante dans sa vie. Il a bien voulu partager les effets que Monstre générait dans sa vie et notamment ceux qui étaient très présents dans sa relation avec sa maman et la peur qu’elle meure. Il éprouvait beaucoup de stress par exemple dès que sa maman était en retard pour le récupérer à l’école.

Continuer la lecture de Documentation d’un accompagnement 

Amener les idées narratives dans le champ social

Amandine Marchier

L’approche narrative en France doit beaucoup au milieu du coaching. C’est une exception. Ailleurs dans le monde, ce sont les travailleurs sociaux et/ou les psychothérapeutes qui s’en sont emparés les premiers, sur les pas de Michael et de David.

Amandine Marchier et David Prégat, deux élèves de la Fabrique Narrative, discutent ensemble depuis quelques mois et cherchent, l’une dans le sud-est, l’autre dans le sud-ouest, comment amener ces idées dans le champ social dont ils sont issus. En peu de temps, j’ai le sentiment qu’ils ont déjà fait beaucoup de chemin.

Continuer la lecture de Amener les idées narratives dans le champ social 

La posture narrative : un levier à la Perte de Sens et d’Initiatives dans les organisations ?

Par Michèle JUILLAT.

Un des leitmotivs actuels des organisations est de redonner du sens et de l’autonomie à ses salariés : redonner les moyens d’accélérer le Time to Market et d’innover en favorisant le travail collectif.

Lors des dernières décennies, plusieurs facteurs ont rendu l’environnement économique plus compétitif. Pour faire face, les organisations ont choisi de se structurer afin de rationaliser leurs coûts et optimiser leurs activités. Elles ont ainsi standardisé leurs processus, leurs méthodes et spécialisé les individus. Le cloisonnement des activités, enrichi d’objectifs individuels ambitieux ont conduit les salariés à se centrer sur leurs activités. C’est ainsi que j’analyse la naissance progressive d’un mal-être dans certaines organisations, directement liée à la Perte de Sens et d’Initiatives, que je nommerai « Psipathie ».

Continuer la lecture de La posture narrative : un levier à la Perte de Sens et d’Initiatives dans les organisations ? 

Parcelles narratives

Par Patrice Gilly.

Patrice continue à partager avec nous ses expériences narratives dans l’accompagnement de personnes luttant contre la maladie d’Alzheimer.

Outre les conversations en groupe, je saisis les occasions de parler en tête avec des personnes auxquelles je parais familier à défaut d’être reconnu d’emblée. J’ai transcrit cet aparté avec Irène juste avant la projection du film Odette Toulemonde qui a beaucoup plu à la quinzaine de spectateurs du Cantou (unité de vie protégée spécifique alzheimer) d’une maison de soins en Belgique.
Continuer la lecture de Parcelles narratives 

Narrations olfactives


Par Antonia Benque

Après les gâteaux, les parfums. Faire sentir pour faire ressentir, c’est une pratique de « ré-expérientialisation » qu’explore Antonia.

Commencer un workshop par proposer aux participants de prendre un flacon, de sentir son contenu et de laisser venir, c’est invitation à recueillir des histoires préférées. C’est une chose que j’aime faire et que je pratique depuis longtemps. C’est si simplement narratif ! Voilà comment je procède :

Continuer la lecture de Narrations olfactives 

Chers grands parents… – merci David Denborough #5

Photo Pinterest – La France Paysanne

Par Martine Compagnon

Cher.e.s vous, aïeuls et aïeules, grands-parents et parents, paysannes et paysans franc-comtois.es, je vous écris aujourd’hui…

(Il faudra vous faire à cette nouvelle orthographe inclusive, vous verrez, ça vient vite !) Je vous ai déjà écrit la semaine dernière, le 9 mai… Oui, je me doute que vous êtes surpris de recevoir deux lettres aussi rapprochées, alors que, au-delà de mes propres parents, nous ne connaissons pas! J’ai de vous, grands-parents, quelques images fugaces… Une photo en noir et blanc devant une belle porte de grange, une autre photo mal cadrée devant une vieille horloge… forcément comtoise.

Continuer la lecture de Chers grands parents… – merci David Denborough #5 

Il n’y a pas de guérison sans justice – Merci David Denborough #4

Les tribunaux Gacaca au Rwanda (source Rwandapedia)

Par Martine Compagnon

David Denborough a partagé avec nous la charte des droits narratifs des clients, qui se trouve aussi sur le site de la Fabrique Narrative.
Deux formulations, et une suite possible, ont attiré mon attention parmi ce qu’a partagé David…

Rendons aux enfants ce qui appartient aux enfants, et heureux les créatifs d’esprit !

La première remarque que je garde à l’esprit, c’est « l’hommage » rendu par David Denborough, à la contribution des enfants aux travaux de Michael White et de David Epston.

Continuer la lecture de Il n’y a pas de guérison sans justice – Merci David Denborough #4 

Un petit air de musique… Merci David Denborough #3

Par Martine Compagnon

Une autre découverte incroyable, suite à ma rencontre avec David Denborough : la place de la musique dans ses pratiques.

Je dois reconnaître qu’entre les pratiques d’origines Maori apportées par les praticiens aborigènes membres de l’équipe du Dulwich center -dont je n’ai pas pu noter le nom, je tiens à m’en excuser-, les pratiques vécues au Brésil par Marilene Grandeso et Adalberto Barreto et les expériences vécues au Rwanda, la musique peut légitimement se sentir invitée dans les sessions, accompagnements, ateliers vécus ou conduits par David.

Il a partagé avec nous le déroulement des « thérapies communautaires qui ne sont pas des thérapies », conduites par exemple à San Salvador, Brésil. Plus fort encore, il nous a proposé de vivre, en une demi-journée à peine, l’une de ces expériences.

Continuer la lecture de Un petit air de musique… Merci David Denborough #3 

Gardons le cap sur la fonction de porte-parole d’un problème social ! Merci David Denborough #2

Une magnifique synthèse des 3 jours par Caroline Tsiang, scribbleuse de choc qui nous a régalé.e.s d’un contrepoint visuel et créatif

Par Martine Compagnon

« Je me souviens soudain que la jeune femme de 24 ans que je rencontre au sujet de son angoisse scolaire, peut être représentative de nombreux.ses jeunes étudiant.e.s peinant à trouver du sens dans un système qui brime leur esprit critique… »

Je l’ai dit dans mon post précédent : j’ai rencontré pour la première fois « en direct » David Denborough, lors de la Master Class organisée à Paris par la Fabrique Narrative. Il a la particularité d’œuvrer auprès de communautés et de personnes qui semblent appartenir à des minorités -au sens de communautés qui ne suivent pas l’une des normes dominantes de leur environnement- : personnes incarcérées, sans domicile, aborigènes, femmes voilées dans une société non musulmane, immigré.es récents, personnes LGBT…

Continuer la lecture de Gardons le cap sur la fonction de porte-parole d’un problème social ! Merci David Denborough #2