Archives pour la catégorie Events

Master Class 2021 avec marcela Polanco, save the date !

Les 18, 19 et 20 mai 2021, nous aurons l’immense plaisir d’accueillir marcela Polanco pour une Master Class de 3 jours à Paris. le travail de marcela n’est peut-être pas aussi connu que celui de David Denborough mais il est tout aussi essentiel, lui aussi traversé par l’idée de justice sociale, d’anti-racisme et de solidarité qui constituent le socle politique de l’approche narrative. Colombienne vivant aux Etats-Unis, marcela a été la première, dans un article fameux, à questionner l’ingénierie politique de la traduction et la façon dont elle peut constituer, elle aussi, un lieu possible de colonisation. C’est une très grande chance qu’elle ait accepté notre invitation. Réservez la date dès à présent, et si vous voulez avoir un échantillon de ce qui vous attend, lisez ci-dessous la lucidité flamboyante de la façon dont marcela répond à notre demande de notice de présentation !

“Mi nombre es marcela polanco. Soja de Bogotá, Colombie. Socialement, historiquement et politiquement, ma personnalité a été racialisée au sein de catégories eurocentriques coloniales qui me positionnent comme un être humain, une femme cisgenre, une classe moyenne, une personne apte au travail, une hétérosexuelle, une immigrante ayant la citoyenneté des États-Unis (US) et une hispanophone, une colombienne-espagnole et une immigrante anglophone. Je suis une métisse qui, malgré ses héritages africain, indigène et européen, s’engage dans le monde à partir de sa conscience eurocentrique blanche, intériorisée par les colons. Mes privilèges et mes désavantages se jouent simultanément, étant donné ces catégories racialisantes. Je suis thérapeute familiale aux États-Unis, je fais donc partie d’une profession qui a fidèlement souscrit aux systèmes de pouvoir occidentaux qui perpétuent la relationnalité dans les idées de mariage, de famille et de thérapie. Je participe activement au capitalisme et au néolibéralisme en étant financièrement dépendante d’un salaire provenant d’un des systèmes de pouvoir les plus importants : le monde universitaire. Je suis membre de la faculté du programme de maîtrise en thérapie familiale de l’université d’État de San Diego. Je suis également dépendante du système fédéral de remboursement des prêts étudiants aux États-Unis. Je mène une vie urbaine dans des territoires expropriés et exploités. Je vis dans un quartier cher de San Diego, en Californie, qui est l’une des villes les plus chères des États-Unis, et c’est aussi une ville militaire à la frontière de Tijuana, au Mexique. Je profite financièrement de mon programme de recherche sur la décolonisation et la justice sociale qui cherche à critiquer les mêmes systèmes néolibéraux dont dépend ma subsistance.”

Le sujet de cette Master Class sera autour des pratiques narratives, de l’anti-racisme, de “l’accountability” (sentiment de responsabilité) et de la création de solidarités. Une description plus détaillée sera développée ici dès septembre.

Un petit air de musique… Merci David Denborough #3

Par Martine Compagnon

Une autre découverte incroyable, suite à ma rencontre avec David Denborough : la place de la musique dans ses pratiques.

Je dois reconnaître qu’entre les pratiques d’origines Maori apportées par les praticiens aborigènes membres de l’équipe du Dulwich center -dont je n’ai pas pu noter le nom, je tiens à m’en excuser-, les pratiques vécues au Brésil par Marilene Grandeso et Adalberto Barreto et les expériences vécues au Rwanda, la musique peut légitimement se sentir invitée dans les sessions, accompagnements, ateliers vécus ou conduits par David.

Il a partagé avec nous le déroulement des “thérapies communautaires qui ne sont pas des thérapies”, conduites par exemple à San Salvador, Brésil. Plus fort encore, il nous a proposé de vivre, en une demi-journée à peine, l’une de ces expériences.

Continuer la lecture de Un petit air de musique… Merci David Denborough #3 

Recherche traducteur.trice anglais-espagnol pour la Conférence Européenne

aetenNous relayons ci-dessous un message de Marie-Rose Lamonica, une bonne occasion de vous rappeler la Conférence Européenne de Thérapie Narrative et Travail Social organisée du 6 au 9 juillet prochains à Barcelone, voir ici le programme très riche

Carlos vient de me contacter pour que je l’aide à trouver parmi les francophones, une personne qui accepterait de les aider pour les traductions anglais-espagnol et vice-versa
Pour ma part je prendrais en charge espagnol-français
De la communauté narrative francophone, je ne sais pas qui participe, à part Elizabeth Feld, dont j’ai vu le nom au programme (avec une très belle conférence sur les réponses narratives aux attaques terroristes dont nous avons eu une avant-première aux Journées Narratives de Nantes, NDLR).
Pouvez-vous m’aider en relayant cette demande sur Errances ?
Si cette personne veut bien se  manifester auprès de  Carlos Chimpen président du comité d’organisation  ou de moi-même (marieroselamonica@gmail.com), ce serait super.
Merci pour votre aide
Bises Marie

Barcelone, mode d’emploi

Pour celles et ceux qui souhaitent assister à la Conférence Europe+ des Pratiques Narratives à Barcelone, Marie-Rose Lamonica qui est en liaison avec les organisateurs nous donne ci-dessous la marche à suivre pour bénéficier du tarif d’inscription préférentiel. Venez nombreux-se-s ! Continuer la lecture de Barcelone, mode d’emploi 

Conférence Européenne à Barcelone du 6 au 9 juillet

La 5ème Conférence Europe + des Pratiques narratives aura lieu du 6 au 9 juillet prochains à Barcelone.

A ne pas rater : la présence probable de David Epston, Cheryl White, David Denborough et Stephen Madigan. Une affiche incroyable, non ?

Pour s’inscrire, aller sur leur site : http://www.aetencongress.es/p/welcome.html

Pour bénéficier de la réduction de 20%, il faut être un groupe de 5 ou plus. Nous nous proposons de regrouper les inscriptions des membres, élèves ou anciens élèves de la Fabrique Narrative pour faire bénéficier du tarif préférentiel.

Merci donc de nous signaler rapidement votre intention de participer à cette manifestation.

Nous avions couvert celle de 2014 en Roumanie : voir ici.