Archives pour la catégorie La Fabrique Narrative

L’HOMME A LA TETE DE CISEAU

C’est une famille : leurs têtes et leurs visages sont taillés dans d’humbles outils de récupération, leurs corps constitués de dizaines de petits morceaux de bois collés ensemble. Il s’agit d’une oeuvre d’une plasticienne française vivant à Abidjan, Sophie Leuthe.

Ce trypique familial était au centre de la première journée de découverte des pratiques narratives que nous avons eu l’honneur d’animer en Cote d’Ivoire, à l’initiative de Se Former Autrement et de sa Présidente, notre amie Stéphanie Tchibanda.

Regardez bien ces statues. Elle proposent une métaphore saisissante de l’identité narrative. Leur tête pourrait constituer une définition identitaire pauvre, totalisante et dominante. Le père avec sa tête de cisaille, raide et tranchant, coupant court à la discussion. La mère avec sa tête de pelle, nourricière et travailleuse, épuisée d’avoir porté tant de chargements. L’enfant, petite pelle de jardin, destiné à planter et sarcler. Continuer la lecture de L’HOMME A LA TETE DE CISEAU 

SUPERVISION NARRATIVE À PARIS

Elizabeth Feld propose des groupes de supervision narrative à Paris.

Je propose 2 différents modules de supervision à Paris pour 2012- 2013, l’un d’une journée entière et l’autre de 4 heures. Tous les deux sont ouverts aux praticiens narratifs ayant déjà suivi un cursus d’initiation/ introduction aux pratiques narratives (où que ce soit).  Les deux débuteront en octobre.  Continuer la lecture de SUPERVISION NARRATIVE À PARIS 

UN NOUVEAU SITE WEB POUR LA COOP RH

Nous avons le plaisir de vous présenter notre nouveau site, entièrement refait grâce au talent de l’agence Anode et Cathode et au travail de toute notre équipe et de tous nos partenaires. Le site intègre désormais la dimension cabinet conseil RH pour les entreprises, Fabrique Narrative (école et centre de diffusion des pratiques narratives) et édition d’ouvrages en français consacrés à l’approche narrative.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, critiques et suggestions pour améliorer encore ce site que vous pouvez découvrir ici : http://www.cooprh.com

LA FABRIQUE OUVRE A PARIS !

Cela faisait longtemps que l’on nous demandait d’ouvrir une formation d’initiation à l’approche narrative à Paris. Voilà qui est chose faite. 

Car venir à Bordeaux pour se former, ce n’est pas facile pour tout le monde. Notamment les Marseillais et les Lyonnais du fait de la tradition Jacobine de notre pays qui a façonné ses réseaux de transports… mais aussi tous ceux et celles qui ne peuvent pas se payer facilement le billet de train et la nuit d’hôtel. C’est la rançon de notre militantisme Aquitain.

Nous avons donc décidé d’ouvrir en janvier prochain une classe d’initiation à Paris, enseignée par Elizabeth Feld, Dina Scherrer et Pierre Blanc-Sahnoun (voir bios ici ). Le programme pédagogique sera exactement le même qu’à Bordeaux (6 séminaires de 2 jours), voir le détail des dates et contenus ici. La taille du groupe est volontairement limitée à 14 participants.

Nous espérons ainsi continuer à diffuser plus largement les idées narratives et leur potentiel d’intervention dans une vaste variété de domaines de la relation d’aide, comme nous l’avons fait depuis avril 2009 avec déjà 3 promotions d’initiation, 4 livres publiés et plus de 40 ateliers d’approfondissement et master class avec les plus grands praticiens narratifs mondiaux. Et ce n’est que le début de l’histoire… car la suite, ce sont tous nos élèves et anciens élèves qui l’écrivent !

 

BONS VOISINS

Nous avons reçu Peggy Sax (thérapeute familiale américaine du Vermont) la semaine dernière pour une Master Class épatante sur le thème : “relier les vies de nos clients “. 

Au lieu de nous présenter un enseignement théorique structuré en chapitres ou de dérouler des concepts, Peggy nous a fait entrer de plain pied dans la vie de trois de ses clientes, qui avaient survécu psychologiquement à des catastrophes grâce à l’action de communautés de soutien actives autour d’elles.

A partir de ces exemples, elle a développé une métaphore des relations sociales basée sur l’idée de se comporter en “bons voisins” (neighbourly ways). La métaphore est plus adaptée à la culture américaine du voisinage qu’à la culture française (certains voisins sont de sacrés boulets et les rapports avec eux tiennent plus de la guérilla d’Achille Talon avec son voisin Lefuneste que des barbecue parties des Desperate Housewives).  Continuer la lecture de BONS VOISINS 

LES ATELIERS D’APPROFONDISSEMENT 2011-12

La Fabrique Narrative redémarre ses machines après un été très riche en découvertes et en contacts (cf. les posts de juillet sur la 10eme Conférence Internationale des thérapies narratives à Bahia). 

Le temps des inscriptions aux ateliers d’approfondissement est maintenant venu. Nous avons décidé cette année de les limiter à 12 personnes pour un meilleur confort d’apprentissage pour les participants et également pouvoir consacrer plus de temps individuel à chacun. Voici les thèmes que nous avons retenus pour cette année.  Continuer la lecture de LES ATELIERS D’APPROFONDISSEMENT 2011-12 

STEPHEN MADIGAN REVIENT A ARCACHON !

Après le succès de sa Master Class de l’an dernier Stephen Madigan nous fait l’honneur de revenir en France cette année les 7, 8 et 9 septembre prochains à Arcachon pour une nouvelle Classe de Mer qui abordera, sur un plan à la fois théorique et pratique, les thèmes de l’individualisme, des relations de pouvoir et de la contextualisation sociale des problèmes.

Intitulé “Comment lutter contre l’individualisme, les relations de pouvoir et le contexte social des problèmes”, cet atelier a comme objectif d’explorer comment l’approche narrative :

– s’est différenciée des approches individualistes (“déminant” ainsi 150 années de savoir en psychologie),
– s’est développée sur des idées nouvelles relatives au pouvoir et aux relations de pouvoir

– et a replacé les problèmes dans leur contexte social, en résistant à la tentation de les localiser à l’intérieur des individus et/ou de les privatiser.

Il exposera pourquoi la pratique narrative oblige à trouver dans son travail une forme d’équilibre entre ces trois concepts clé que sont l’individualisme, les relations de pouvoir et la contextualisation sociale des problèmes. Continuer la lecture de STEPHEN MADIGAN REVIENT A ARCACHON ! 

GAYE STOCKELL, AVEC FINESSE ET POESIE

Tous les visiteurs australiens, américains et canadiens qui se sont succédés à la Fabrique depuis septembre dernier dans le cadre d’une année très (trop ?) riche nous ont fait bouger, chacun dans son style :

Flamboyant pour Stephen Madigan, créatif pour John Stillmann, galvanisant pour Cheryl White et David Denborough, éthique pour Ruth Pluznick. Gaye Stockell, quand à elle, nous a proposé d’explorer notre propre relation aux pratiques narratives, comment nous avons intégré les différents apports au fil des mois pour certains et des années pour d’autres, quels problèmes nous rencontrons et qu’est-ce qui peut nous soutenir dans notre travail.

Sans powerpoint ni vidéo, elle nous a fait partager sa façon de travailler toute en finesse et en sensibilité, mais avec des questions qui vous expédient instantanément en orbite. Continuer la lecture de GAYE STOCKELL, AVEC FINESSE ET POESIE 

NARRATIVE SPIRIT

Les trois jours de Master Class de Cheryl White et David Denborough à Bordeaux se sont terminés ce soir.

Nous avons vécu ensemble des moments forts et passionnants. Pour tous les participants qui souhaiteraient exprimer des retours, des idées, des messages pour Cheryl et David, ou participer aux différents projets qui sont nés de ces trois jours, nous avons ouvert une page spéciale ici qui sera traduite régulièrement en anglais.

Cet atelier a été remarquable à bien des égards. Il nous a permis de relier  beaucoup plus fortement nos pratiques à  l’histoire des mouvements sociaux du XXe siècle, à nous rappeler que l’approche narrative a été créée  initialement par des activistes sociaux qui l’ont appliquée au domaine de la thérapie, mais qu’elle ne se réduit pas à une approche thérapeutique ou coachique, même si ses possibilités dans ces domaines sont extraordinaires.

Au-delà des multiples outils qui nous ont été offerts, et de la très forte incitation à les dépasser, les détourner, les adapter pour développer nos propres métaphores et nos propres approches, nous avons été invités à  explorer les idées politiques et sociales qui font des pratiques narratives bien plus qu’un outil ou une technique, même très efficaces, mais un projet de justice sociale fondée sur  la réhabilitation et la mise en valeur des savoirs locaux, utilisés depuis toujours par les communautés pour surmonter les difficultés.

Bref, une belle leçon d’humilité, d’humour,  de générosité, de profondeur et de légèreté à la fois, qui donne envie de continuer à joindre nos voix à cette petite musique venue d’Australie et qui se développe rapidement dans le monde entier.