Archives pour la catégorie Narrative créative

Le véritable bureau des légendes :  SF et narrative

Le fait que la réalité est une histoire que l’on peut altérer à l’insu de ses habitants est un vieux thème de la SF.

On le trouve chez Philip K Dick,  comme l’un des sujets centraux de toute son œuvre. “Ubik” en donne une variation étincelante. Dans « le Dieu venu du Centaure », Dick nous montre ce que vivent les gens prisonniers d’une cascade d’histoires sur lesquelles ils n’ont aucun contrôle (en même temps, c’est plus ou moins notre situation à tous et à toutes).

On le retrouve aussi dans “Simulacron 3”, de Daniel F. Galouye, où l’ensemble d’une société découvre qu’elle n’est qu’une simulation dans les entrailles d’un ordinateur d’une société d’études de marché (une idée que l’on retrouve d’ailleurs presque à l’identique dans le dernier Goncourt, « L’anomalie »). 

Continuer la lecture de Le véritable bureau des légendes :  SF et narrative 

“Merci pour la tendresse…”

C’est une immense artiste et une grande story-telleuse qui nous quitte avec Anne Sylvestre.

Elle maîtrisait à la perfection l’art de raconter une histoire qui remobilise nos émotions et notre humanité. Très reconnue pour ses chansons pour enfants, les “Fabulettes”, dont elle disait en rigolant que c’était “son assurance vieillesse”, elle a produit 400 chansons mainstream bouleversantes, autant d’histoires de vie à vif qui tapent au coeur du coeur. J’avais eu le privilège de passer une semaine avec elle il y a 2 ans, dans un village perché de la Drôme provençale où elle organisait chaque année une master class pour quelques jeunes (et moins jeunes 🤓) auteurs-compositeurs et compositrices. Féministe, anticolonialiste, avec son oeil vert perçant et ironique, elle n’avait rien perdu à 84 ans de son humour ravageur et de son humanité bourrue. Parolière exceptionnelle (même si elle détestait le surnom de “Brassens en jupons” qui la réduisait à son genre), elle avait décidé de s’affranchir de l’histoire dominante de sa famille pour s’inventer à travers la poésie. C’est le moment de réécouter ses chefs d’oeuvre et de lui dire bonjour à nouveau.

Lettre à «Ma belle énergie»

Par Emmanuelle Ryser

Après avoir écrit à une partie de moi-même, je me retrouve auteure de ma vie. Une expérience narrative en diable pour moi qui me forme actuellement à La Fabrique.

Quand le confinement est arrivé, je me suis cassé la figure. Plus de jobs, plus de revenus, l’anxiété m’a envahie, je suis tombée de haut et j’ai sombré. Puis… puis je suis remontée. Grâce à l’écriture, qui est à la fois mon métier et mon refuge, et motivée par « Porte-plume », une émission de radio quotidienne sur RTS, la première qui existe depuis que nous vivons chacun-e chez soi. Le principe en est simple : écrire une lettre, à qui l’on veut, qui sera lue par un-e comédien-ne et nous permettra de nous sentir en lien. J’ai pris ma plume (en l’occurrence mon clavier) et ai écrit une lettre à « Ma belle énergie », lui demandant de revenir.

Continuer la lecture de Lettre à «Ma belle énergie» 

Journal de confinement de la communauté narrative

Un article de Myriam Lafaille et Jean-Louis Crabos.

Chères praticiennes narratives et chers praticiens narratifs, aujourd’hui c’est le 10ème jour de confinement.

A l’initiative de Jean-Louis, nous nous sommes réunis via Zoom avec les collègues de la formation “Initiation aux pratiques narratives” de Bordeaux.

Quel plaisir d’échanger notre vécu, nos questionnements, dans cette période hors du commun et bouleversante.
Continuer la lecture de Journal de confinement de la communauté narrative 

Narrations olfactives


Par Antonia Benque

Après les gâteaux, les parfums. Faire sentir pour faire ressentir, c’est une pratique de “ré-expérientialisation” qu’explore Antonia.

Commencer un workshop par proposer aux participants de prendre un flacon, de sentir son contenu et de laisser venir, c’est invitation à recueillir des histoires préférées. C’est une chose que j’aime faire et que je pratique depuis longtemps. C’est si simplement narratif ! Voilà comment je procède :

Continuer la lecture de Narrations olfactives 

De l’ombre du problème à la lumière de l’identité : une doc narrative vocale

Par Natacha Sels. 

Enregistrer un conte et l’envoyer à sa cliente : une option poétique originale qui parle directement à notre enfant intérieur ! 

Actuellement en formation avec la Fabrique Narrative, j’ai reçu Emilie qui est venue pour débloquer une situation dans sa vie professionnelle. Je lui ai proposé une séance d’externalisation. J’avais pris des notes dans mon cahier, mais nous n’avions pas de paperboard et Emilie a exprimé le fait qu’elle aurait aimé repartir avec “quelque chose”. J’ai alors remis mes notes en ordre, me demandant sous quelle forme les lui restituer. L’idée d’un conte s’est invitée. Je l’ai écrit puis enregistré et envoyé à Emilie.

Continuer la lecture de De l’ombre du problème à la lumière de l’identité : une doc narrative vocale 

Une Documentation poétique en gâteaux pour Thanksgiving

Antonia Benque nous a fait l’immense plaisir d’écrire cet article, “narratif” à plusieurs titres :

  • La démarche du processus de deuil en honorant sa mère.
  • Les écrits qui sont les hommages aux mères reçus (qu’elle n’a pas divulgués) qui permettent le remembering.
  • La documentation poétique exprimée de manière inédite par la pâtisserie.

Lorsque je suis arrivée aux Etats Unis, il y a plus de neuf ans, j’ai pris Thanksgiving comme l’opportunité de m’affranchir des obligations familiales qui vous font célébrer des évènements sans trop tenir compte de vos envies, ce qui accompagne bien une crise “dite de la quarantaine”. Continuer la lecture de Une Documentation poétique en gâteaux pour Thanksgiving 

Je viens pour qu’on m’apprivoise

J’étais perchée sur un des tréteaux abandonnés sur la terrasse sablonneuse derrière la maison et Tina, un petit cocker noir aux longues oreilles, sautait tout autour en aboyant pour essayer de me rejoindre. L’automne n’avait pas encore tout à fait envie d’en finir. Il faisait très bon. Mon père avait pourtant rentré les planches de contreplaqué vert qui tenaient lieu à la fois de table de ping-pong de circonstance et de table à manger extérieure. Il espérait leur éviter le gondolement excessif qui nous empêcherait cette fois définitivement d’oser défier nos copains en tournoi à domicile ! Il ne restait donc que les tréteaux. Et moi, hissée sur l’un des deux, me prenant pour Nadia Comaneci, esquissant des pas de danse sur ma poutre improvisée et opérant aux deux extrémités des demi-tours que j’espérais pleins de grâce.

Continuer la lecture de Je viens pour qu’on m’apprivoise 

“Rôder” et / ou “flâner” ?

David Epston pointe une différence importante entre “loitering” (rôder) et “lingering” (flâner). 

“Loitering”, c’est traîner dans le coin avec le regard affûté de celui qui a faim et cherche l’opportunité. On a traduit ça en français depuis  les années Médiat par “vagabondage” et on l’a enseigné sous ce terme. “Lingering”, par contre, c’est traîner dans le coin pour le plaisir, les mains dans les poches. David écrit : “c’est pareil que rôder, mais sans intention de commettre un crime.” Et il donne un exemple : “Il trouvait la conversation tellement fascinante qu’il a traîné dans le bar (je ne suis pas du tout satisfait de cette traduction  de “linger” par “traîner”, qu’est-ce que vous diriez, les créaducteurs ?) donc, qu’il a traîné dans le bar largement après l’heure où il avait promis à sa partenaire de rentrer pour le dîner”.  L’enseignement est une biographie involontaire. Bref.

Continuer la lecture de “Rôder” et / ou “flâner” ? 

LA CREATIVITE A L’HONNEUR

Tableau de Martine Blanc

Décidément, les applications créatives de l’approche narrative inspirent beaucoup les membres de notre communauté narrative.

On pourrait même considérer que « narrative créative » est en train de devenir l’une des  spécificité de notre façon d’aborder les idées narratives au service des histoires préférées. Notre collègue Martine Blanc, coach, peintre, praticienne narrative et formatrice a pour ambition de relier ces différentes facettes de son activité et de les mettre au service de tous les praticiens intéressés par le développement  de leur démarche sur des champs créatifs. Elle crée donc pour cela un séminaire spécifique que nous avons le plaisir de soutenir et de présenter ci-dessous en donnant la parole à Martine.

Continuer la lecture de LA CREATIVITE A L’HONNEUR