Archives pour la catégorie Résistances

Je vis avec une maladie chronique

Nous avons reçu un jour un email de Stefanie Berg que nous ne connaissions pas. Elle est allemande et vit à Hambourg. C’était un tout petit email très discret, signalant qu’elle avait traduit en allemand un article de Fanny Moureaux-Néry, un de ces articles perdus dans les tréfonds de notre blog, mais que j’ai la joie de voir qu’ils ne sont pas perdus pour tous et qui méritent vraiment d’être relus. Stefanie nous envoyait sa traduction en allemand et c’était tellement improbable que je lui ai écrit pour en savoir plus. Voici sa réponse, qu’elle m’a autorisée de publier. C’est écrit dans un français incroyable. Dans un autre email, elle disait qu’elle aimait lire la philosophie en langue française. Nous allons pouvoir inclure les germanophones en francophonie ! J’aimerais beaucoup rencontrer Stefanie.

Continuer la lecture de Je vis avec une maladie chronique 

La tâche aveugle de la Narrative ?

Par Charlie Crettenand et Séverine Pierron*

Il y a quelque temps, je (Charlie) proposais à Séverine d’allier nos sensibilités pour vous proposer un tissage subversif, à vous chère communauté narrative. Ce sont les émotions issues de la découverte de son puissant poème “du fond de ses tripes”, comme elle dit, qui a inspiré l’écriture de cet article. Merci Séverine de m’avoir (enfin !) permis de mettre des mots sur ce sujet qui me tient tout particulièrement à cœur…

Continuer la lecture de La tâche aveugle de la Narrative ? 

“Maps” nous parle

Un article de Martine Compagnon.

Chère communauté narrative,

C’est avec beaucoup d’émotion que je m’adresse à vous aujourd’hui. J’ai failli prendre la plume pour vous écrire mais cela aurait peut-être aggravé mon cas, laissant apparaître la lettre, l’écrit comme seuls moyens valables de m’exprimer… Ne pouvant danser devant à vous à distance, je vous prie donc de m’écouter.

Hier, j’ai vécu une sensation proche, peut-être, de celle d’une femme ou d’un homme respectable, dont on aurait innocemment montré les dessous.
Continuer la lecture de “Maps” nous parle 

Ne me dites pas que….

“Premiers retours sur la journée 1 de la Master Class de marcela polanco… Ça secoue !”

Martine Compagnon

Felipe Guamán Poma de Ayala produit en 1615 la première documentation décoloniale contre l’impérialisme espagnol.
Felipe Guamán Poma de Ayala produit en 1615 la première documentation décoloniale contre l’impérialisme espagnol.

Ne me dites pas que depuis toutes ces années, je souris de l’idée que les pratiques narratives ont puisé leurs racines dans des territoires australien et néo-zélandais “heureusement éloignés de l’Europe et de l’influence de la psychanalyse freudienne dans l’accompagnement thérapeutique”, et se sont nourries de la présence de peuples millénaires ?

Ne me dites pas que, vibrante d’émotion, je relis régulièrement la charte éthique des pratiques narratives en organisation, qui me demande combien, ou comment, mon intervention garantit que les voix minoritaires seront entendues ?
Continuer la lecture de Ne me dites pas que…. 

AMI/Déconstruction et Georges Floyd

Un article écrit par Clémence Partouche-Ceyrac.

La semaine dernière, nous avons suivi avec notre groupe l’atelier qui concerne l’AMI , l’Absent Mais Implicite et la déconstruction présenté par Catherine Mengelle et Elizabeth Feld.

Nous avons été chercher derrière nos colères et nos agacements en lien avec la situation du COVID-19 pour mieux trouver nos espoirs et nos rêves.

Nous avons retrouvé nos souvenirs communs d’enfance et d’adolescence et nos différences d’une époque à l’autre, nous avons pris conscience des discours sur le corps et sur de nombreux autres sujets.

Cet atelier était entièrement en Zoom, c’était une première pour tout le monde : 2 journées complètes en distanciel. Si cela est loin de convenir à tous, nous avons réussi dans l’ensemble à suivre, à être proches les unes des autres (nous sommes un groupe uniquement de femmes) et à appréhender ces notions d’AMI et de déconstruction.

Continuer la lecture de AMI/Déconstruction et Georges Floyd 

Femmes-hommes : outils narratifs pour l’égalité

Par OLIVIER PERRIN.

Un atelier narratif pour faire avancer l’égalité

Pour être honnête, je n’étais pas complètement à l’aise en tant qu’homme, ce lundi matin d’octobre. Je partais pour animer un atelier de 2 jours avec des professionnels des RH dans l’administration. Un groupe composé essentiellement de femmes, réunies pour un atelier sur l’égalité professionnelle femmes-hommes. Le projet était de les aider à explorer la culture professionnelle dominante, systématiquement favorable au genre auquel j’appartiens : le genre masculin ! Ma mission : partager avec les participant·e·s des outils de coaching issus des pratiques narratives.

Continuer la lecture de Femmes-hommes : outils narratifs pour l’égalité 

Parcelles narratives

Par Patrice Gilly.

Patrice continue à partager avec nous ses expériences narratives dans l’accompagnement de personnes luttant contre la maladie d’Alzheimer.

Outre les conversations en groupe, je saisis les occasions de parler en tête avec des personnes auxquelles je parais familier à défaut d’être reconnu d’emblée. J’ai transcrit cet aparté avec Irène juste avant la projection du film Odette Toulemonde qui a beaucoup plu à la quinzaine de spectateurs du Cantou (unité de vie protégée spécifique alzheimer) d’une maison de soins en Belgique.
Continuer la lecture de Parcelles narratives 

Le 7ème récit : un projet d’activisme narratif écologique

Cela fait des années que nous discutons du “grand récit” qui pourrait construire le monde de la transition écologique. Non pas comme une guerre civile au rabais entre petits marquis poudrés et serfs en gilets jaunes, mais un véritable changement de  paradigme social.

Si c’est le récit qui produit le monde, comme le postule l’approche narrative, il nous manque un récit puissant, poétique et émotionnel pour produire le monde d’après. Comme le dit Thierry Groussin, la société marchande post-moderne nous donne le choix entre deux récits de l’après, aussi déprimants l’un que l’autre, “Mad Max” ou “business as usual”. Deux bons prétextes pour continuer à foncer vers le mur en ne faisant rien. Depuis quelques années, on voit l’avènement d’une nouvelle approche, la “collapsologie”, qui nous présente l’hypothèse d’un effondrement systémique à court terme comme assez vraisemblable (voir à ce sujet le livre de Pablo Servigne et Raphaël Stevens).

Continuer la lecture de Le 7ème récit : un projet d’activisme narratif écologique 

La confiance en soi, histoire de performance ou de liberté ?

Par Mathilde Friedberg

Le 30 novembre dernier j’ai eu le plaisir de co-animer une conférence « Etre soi-même en confiance » autour de notre livre sur la confiance en soi, avec mes chers
co-auteurs Bertrand Baudez, Mélanie Blanc-Jouveaux et Géraldine Brossier.

Je prolonge ici la réflexion et les échanges qui nous avons eus avec les participants.
Qu’est-ce donc que la confiance en soi, pour que nous cherchions à « en avoir » toujours plus ? Un atout pour se sentir plus adéquat ou plus enviable, face à l’injonction à la performance ? Un miroir tendu à l’obsession du contrôle de l’image de soi ? Une antidote à cette peur du ridicule qui surgit parfois, et nous relègue à l’écart ?

Continuer la lecture de La confiance en soi, histoire de performance ou de liberté ? 

Le flocon de neige

Le brouillard était tombé, épais, et il neigeait à gros flocons. C’était la fin de l’après-midi. Tous les autres étaient rentrés se mettre à l’abri et au chaud. C’était peut-être ce qu’on appelle la descente de trop. J’étais seule sur mon télésiège, j’avais froid. Le nuage m’enveloppait totalement et noyait le paysage dans une atmosphère uniforme et ouatée. Je n’entendais plus un bruit sinon le grincement de la canne de ma nacelle lorsque nous passions sur un pylône et le crissement furtif de quelques skis hésitants un peu plus bas, que je ne distinguais même pas. Nous montions si lentement…

Continuer la lecture de Le flocon de neige