Journées Narratives Francophones de juin reportées

Bonjour à toutes et à tous. La situation actuelle relative à l’épidémie de coronavirus amène la Fédération Francophone des Pratiques Narratives à annuler les Journées Narratives Francophones  qui devaient initialement se tenir les 5 et 6 juin prochains à Charleroi, en Belgique. Nous avons préféré reporter cette manifestation d’un an, c’est-à-dire qu’elle se tiendra au printemps 2021, toujours à Charleroi.  Si vous avez déjà payé votre inscription, il vous est possible soit de vous faire rembourser, soit de conserver cette inscription pour l’année prochaine. Les personnes inscrites seront contactées individuellement pour leur demander leur préférence.

Nous sommes bien évidemment désolé.e.s de devoir reporter cette conférence que Marianne et son équipe préparaient avec beaucoup d’enthousiasme.  Nous vous souhaitons bon courage dans cette période étrange où des histoires dominantes que l’on pensait réservées à la science-fiction font irruption dans le réel. Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour de très belles JNF, ce n’est que partie remise !

4 réflexions au sujet de « Journées Narratives Francophones de juin reportées »

  1. Prudente décision.
    Cela ne nous empêche pas de rester en contact.
    Vive le virtuel et tous ces instruments qui nous permettent de ne pas nous enfermer dans une bulle.
    Toute expérience est positive, mais est il utile de le rappeler ??
    Merci ami(e)s Belges pour votre courage et votre sagesse.

  2. Merci pour cette information. Évidemment une décision qui fera peut être débat mais le sujet n’est pas là. Le sujet selon moi c’est que lorsqu’une société renonce à construire un récit, alors elle s’expose au premier fléau venu fut il avéré ou non. Entraînant avec lui les plus belles intentions. Toute mon amitié pour la communauté Narrative. Continuons à participer à un autre récit alternatif à celui qui nous pousse à reporter de quelques mois ce travail d’envergure… qu’est ce c’est quelques mois… La belle bise.

  3. J’ai le sentiment que c’est une décision juste. Organiser un tel événement est toujours une charge importante et vivre dans l’incertitude du GO-NOGO est désagréable.
    Mon agenda ne me permettait pas de venir mais il semble que je pourrais certainement être présente en 2021 😉
    Nous devons aussi concentrer notre énergie positivement sur ce qui nous arrive.
    De tout coeur avec l’équipe organisatrice.

  4. Décision radicale et rapide. N’est-ce pas un peu prématuré ? Baisser les bras alors que le corps résiste, c’est faire injure à nos capacités physiques, mentales et spirituelles. C’est en tout cas obérer l’avenir en le lestant du passé. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.