Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Les nouveaux usages éthiques et politiques du récit de soi, Ecole doctorale Bordeaux Montaigne

11 février 2016 : 17 h 00 min - 19 h 00 min

 

Cycle de conférences 

Nouveaux usages éthique et politique du récit de soi

 

Dans un article paru en 2003 dans la Revue européenne des sciences sociales, « Narrativité, narration, narratologie : du concept ricoeurien d’identité narrative aux sciences sociales », Johann Michel s’interrogeait sur la validité du concept d’identité narrative en sciences sociales et sur les « conditions sous lesquelles ce concept (…) pourrait être appliqué dans certaines problématiques des sciences humaines et sociales.[1] » Il concluait que nos sociétés postmodernes, en abandonnant les grands récits, étaient plus portées vers de « nouveaux médiateurs narratifs » et invoquait alors Jean-Michel Ferry, en mettant en évidence une « nouvelle sémiosis sociale »[2].

 

La pratique du récit de soi participe de cette « nouvelle sémiosis sociale » et c’est dans cette perspective ouverte aux sciences humaines et sociales que nous souhaitons poursuivre notre réflexion. Après une première année où nous nous sommes attachée à définir la singularité du récit de soi, à la suite des travaux de Michel Foucault sur les pratiques de soi, nous souhaitons déplacer notre objet d’étude et embrasser des récits de soi dont l’usage ne se limite plus à une démarche littéraire ou du for privé. En effet, en tant que pratique éthique de subjectivation, le récit de soi développe une écriture de résistance, une résistance personnelle, et devient un outil éthique et politique. Aussi, s’agira-t-il cette année de considérer les nouveaux usages que l’on peut constater de pratiques de récits de soi comme processus de subjectivation éthique, dans des domaines aussi variés que la médecine, la sociologie, la politique. Si l’année qui vient de s’écouler nous a permis de faire dialoguer la littérature avec la philosophie, ce nouveau programme va donner lieu à une interdisciplinarité plus large encore.

 

Dans un premier temps, nous inviterons Mathieu Simonet, écrivain et avocat, pour ces nombreux projets numériques portant sur ce qu’il nomme des « autobiographies collectives » (http://la-maternite.blogspot.fr). Il pourra aussi évoquer son récent projet avec les hôpitaux de Paris où il a mis en place une écriture à la fois personnelle et chorale pour des patients en fin de vie (http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/12/08/mathieu-simonet-avocat-de-l-ecriture-a-l-hopital_4536801_1650684.html). Nous accueillerons aussi Véronique Lefèbvre des Noettes, psychiatre à l’hôpital de La Pitié et professeur à Paris-Descartes de médecine narrative qui fera écho à Mathieu Simonet. En effet, sous la direction du Professeur Goupy, elle donne à des étudiants en troisième année de médecine une nouvelle approche de leur discipline à partir du récit de soi tel que Rita Charon l’a formalisé (Narrative Medicine: Honoring the stories of illness, 2008). Puis, nous considèrerons la notion de récit de soi à partir de nouvelles pratiques politiques participatives où les textes deviennent des outils d’empowerment (Marie-Hélène Bacqué). Enfin, nous conclurons sur de nouvelles pratiques artistiques développées et étudiées aux Etats-Unis, les Social Practices où l’expérience de l’artiste, partagée avec ceux qui « traversent » l’œuvre, est au cœur du projet.

 

Programme :

  • Séance introductive le jeudi 28 janvier 2016 à partir du livre récent de Daniele Lorenzini, Ethique et politique de soi, Foucault, Hadot, Cavel et les techniques de l’ordinaire (Vrin, 2015) et des deux ouvrages d’Edouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule (Seuil, 2014) et Histoire de la violence (Seuil, 2015).
  • Séance du jeudi 11 février 2016 sur « l’autobiographie collective, nouveaux usages numériques et collectifs du récit de soi » avec Mathieu Simonet.
  • Séance du jeudi 24 mars 2016 sur « l’usage politique du récit de soi : entre projet participatif et empowerment»
  • Séance du jeudi 31 mars 2016 sur « le récit de soi dans la médecine narrative » avec Véronique Lefèbvre des Noettes (Paris-Descartes)
  • Séance du jeudi 7 avril 2016 sur « les Social practices et le paradigme éthico-esthétique guattarien ».

 

Lieu & horaires :

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), salle 1.

10, Esplanade des Antilles – 33607 Pessac.

Le jeudi de 17h à 19h.

 

Contact :

Isabelle.galichon@orange.fr

[1] Johann Michel, « Narrativité, narration, narratologie : du concept ricoeurien d’identité narrative aux sciences sociales », Revue européenne des sciences sociales, XLI-125, 2003, p. 125.

[2] J.M. Ferry, « Narration, interprétation, argumentation, reconstruction », in Les philosophies politiques contemporaines (sous la dir. d’Alain Renaut), Calmann-Lévy, 1999, p. 277.

Détails

Date :
11 février 2016
Heure :
17 h 00 min - 19 h 00 min

Organisateur

Isabelle Galichon
E-mail :
isabelle.galichon@orange.fr