Des nouvelles de Kigali

Un message de Cheryl White concernant la prochaine Conférence sur la thérapie narrative et le travail communautaire au Rwanda.

Chère Praticienne Narrative et Cher Praticien Narratif,

En cette période inquiétante, alors que la pandémie continue de se répandre dans le monde et qu’elle touche un grand nombre d’entre nous de différentes manières, nous voulons garder le contact avec tous ceux qui prévoient de participer à la conférence au Rwanda en août.

Nous sommes conscients que certains d’entre vous sont désormais bloqués et savent déjà qu’ils ne pourront pas se rendre au Rwanda en août.

D’autres parmi nous pensent qu’il est probable que l’événement entier devra être reporté.

D’autres encore, en Chine continentale, semblent sortir de la phase la plus critique.

À ce stade, en raison des effets différents du virus dans les différents endroits, nos collègues du Rwanda ont besoin d’un peu plus de temps avant que nous prenions des décisions définitives concernant la conférence.

Si vous vous trouvez dans un des endroits où le virus fait des ravages et que vous souhaitez annuler votre participation maintenant, nous vous offrirons un remboursement complet.

Si vous êtes heureux d’attendre encore quelques semaines, nous pourrons vous confirmer toutes les modalités, projets et possibilités.

À un autre niveau, nous savons que les conséquences de cette pandémie pour certaines communautés suscitent de graves inquiétudes. Le Centre Dulwich annoncera bientôt des moyens pour les praticiennes narratives et les praticiens narratifs dans différentes parties du monde de partager leurs expériences, leurs idées et leurs histoires de pratique en ces temps difficiles. Sachez qu’au cours des prochains mois, nous ferons tout notre possible pour tendre la main vers les praticiennes narratives et les praticiens narratifs et se rapprocher d’eux. En cette période d’isolement social, nous espérons explorer des modes de collaborations concrets entre collègues de différents endroits.

Chaleureusement et respectueusement,
Cheryl White
Au nom du Centre Dulwich

Une réflexion au sujet de « Des nouvelles de Kigali »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.