Affûtage poétique : le programme

Au cours de l’été, nous avons travaillé avec Martine Compagnon sur la définition de l’atelier « écriture narrative » des 19 et 20 décembre.

Il s’agira en fait d’une sorte d’atelier d’affûtage de documentation, au même titre que l’atelier d’affûtage des questions permet de produire des questions précises et puissantes. Voir ci-dessous le programme. 

Nous travaillerons selon 4 intentions :

  • Quel est votre registre préféré de documentation, celui pour lequel vous avez le plus de facilité et le plus de talent ?
    Repérer la documentation préférée de chacun  : versifiée, chanson, en images, etc.; celle dont nous savons qu’elle aura de la puissance, même si elle peut nous prendre du temps (chanson, affiche, etc.) – nous la créons donc à des moments forts, et selon notre propre préférence / facilité.
  • Quelle documentation pour quel client et quelle conversation ?
    Repérer sur un entretien, la forme de documentation qui semblerait la plus adaptée au thème et à l’univers du client à ce moment-là.
  • Comment exhausser l’émotion ?
    Rechercher les ressorts d’une documentation puissamment émouvante (l’émotion reconstruit l’identité)
  • Comment cultiver la « vision étrange » ?
    De même qu’ il existe des jumelles dotées d’une option « vision nocturne »,   notre écoute narrative devrait développer une “vision étrange”, ce que Michael White appelait “exoticiser le domestique”. C’est de cette vision que viennent les meilleures idées de documentation.

Nous aborderons également des sujets plus techniques tels que :

  • comment  améliorer une histoire  et augmenter sa puissance thérapeutique ?
  • comment développer un personnage, lui donner de l’épaisseur  et de la force dans sa capacité à changer l’histoire, en utilisant les conversations classiques ?
  • comment développer des biographies narratives ou des épisodes de biographie narrative avec nos clients afin de renégocier le sens de l’expérience en utilisant les outils littéraires ?

Il reste encore quelques places pour l’inauguration de ce nouvel atelier à Paris. Et si vous êtes intéressé-e par la tenue d’un atelier à Bordeaux, soit affûtage de questions, soit affûtage poétique, merci de vous faire connaître auprès de Téha (lafabriquenarrative@gmail.com)

(image : atelierdecreationlibertaire.com avec nos remerciements)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.