LES SEMINAIRES D’APPROFONDISSEMENT 2012-13

Pour approfondir votre pratique et vos connaissances de l’approche narrative, la Fabrique vous propose 5 séminaires de 2 jours entre décembre et juin.

Fondés sur l’affinement de votre pratique et de vos capacités à créer des questions puissantes, créatives et respectueuses, ces ateliers présentent des démarches mises au point dans différents contextes par Michael White, David Epston, Stephen Madigan, Cheryl White, David Denborough, et bien d’autres. Le programme détaillé figure ci-dessous, les dates dans notre agenda. Il est possible de s’inscrire aux 5 ateliers (tarif préférentiel) ou seulement à ceux qui vous intéressent. Nous espérons voir de nombreux stagiaires de l’année d’initiation à Bordeaux et à Paris poursuivre ainsi leur formation narrative !

Travailler avec l’invisible : 10 et 11 décembre 2012

Lors de l’année d’initiation, les stagiaires ont appris à contourner les histoires de problèmes notamment grâce à des formulations externalisantes. Ce séminaire revient de façon très approfondie sur les différents processus permettant de mettre de côté les histoires de problèmes pour avoir accès à des narrations alternatives fondées sur des histoires identitaires préférées. Une grande partie de l’atelier sera consacrée à la notion d’absent mais implicite développés par Michael White à partir de 2004. Nous présenterons également une méthode innovante, celle des « shoulds » et des « coulds » (Walther, Redstone et Holmgren) permettant de travailler avec les problèmes à partir des systèmes de promesses et de prescriptions qu’ils mettent en oeuvre pour s’imposer dans la vie des clients.

Documentation des contre-histoires : 12 et 13 février 2013

Le praticien narratif est à la fois un documentaliste d’histoires préférées et un relieur de vies. Ce séminaire de deux jours a pour but d’approfondir ces deux aspects. Nous explorerons les notions de documentation sous des formes créatives telles que la poésie, les chansons, les journaux intimes, les blogs, et étudierons la façon de recruter des publics pour diffuser ces histoires préférées. Une large part sera réservé à la pratique. Nous étudierons en particulier et de façon approfondie les campagnes de lettres telles qu’elles sont pratiquées par Stephen Madigan et également la façon dont David Epston est Michael White ont mis au point des certificats et autres proclamations définitionnelles pour étayer l’histoire préférée des clients, sans quoi, le risque de voir l’histoire de problème réinvestir le territoire ne disparaît jamais.

Les pratiques narratives en organisation, le coaching narratif (2 séminaires) : 9 et 10 avril 2013

Les pratiques narratives en organisation se développent depuis cinq ans dans le monde narratif. La Fabrique Narrative est un centre de développement en pointe sur ces sujets-là, ayant transposé à plusieurs reprises de nombreux processus narratifs dans le domaine des entreprises et des collectivités. Nous l’enseignons depuis plusieurs années en Australie et au Canada, et nous avons décidé d’y consacrer 2 séminaire de deux jours, destinés en priorité aux coachs, aux DRH, aux managers, et à tous les intervenants qui oeuvrent sur le terrain des organisations.

Le premier séminaire sera consacré aux enjeux et aux phénomènes politiques qui déterminent le travail du coach narratif dans une organisation. Nous aborderons la question d’un coaching décentré et influent, à la fois en matière d’accompagnement individuel et de résolution de conflits. Nous travaillerons également sur l’accompagnement des équipes, et notamment des équipes dirigeantes. Plusieurs méthodes originales seront présentées, et nous élaborerons à partir de cas apportée par les participants.

Le second séminaire sera plutôt centré sur le travail avec les communautés (filial, département, ensemble d’une entreprise). Un développement important sera consacré à l’accompagnement du changement et à la façon d’honorer les résistances au lieu d’essayer de les supprimer. De nombreux exemples permettront aux participants de découvrir des modes d’intervention innovants et d’ouvrir de nouvelles possibilités dans leur propre travail.

Tous ces séminaires d’approfondissement sont enseignés par Pierre Blanc-Sahnoun à Bordeaux. Des séminaires d’pprofondissement sont également organisés à Paris autour de « la déconstruction des contextes culturels et sociaux », et de « l’Arbre de vie »  (enseignés par Dina Scherrer et Elizabeth Feld, les 4 et 5 juin 2013). Ces séminaires sont présentés plus en détail dans un autre post.

Renseignements, inscriptions :

catherine@cooprh.com / 05.56.12.69.62.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.