LA CHARTE DES DROITS DU NARRATEUR

– Article 1 : chacun a le droit de définir son expérience et ses problèmes a l’aide de ses propres mots et expressions
– Article 2 : chacun a le droit pour sa vie d être compris en prenant en compte le contexte de ce qu’il a subi et le contexte de ses relations avec les autres
– Article 3 : chacun a le droit d’inviter ceux qui sont important pour lui a participer au processus de débarrasser sa vie des effets du trauma
– Article 4 : chacun a le droit que les problèmes causés par les traumas ne soient pas localisés en lui, à l’intérieur, comme s’il était lui-même insuffisant ou inadéquat. La personne n’est pas le problème, le problème est le problème.
– Article 5 : chacun a le droit que ses réponses aux trauma soient reconnues. Personne ne reçoit passivement les traumas. Les gens réagissent toujours. Ils protestent toujours contre l’injustice.
– Article 6 : chacun a le droit de voir ses compétences de survie reconnues et honorées
– Article 7 : chacun a le droit de savoir et de se rendre compte que ce qu’il a appris à travers les difficultés peut contribuer à d’autres vivant des situations similaires

Source : David Denborough, Dulwich Center

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.