ACCOMPAGNEMENT NARRATIF DE CRÉATEURS D’ENTREPRISES

Unknown-1Quand l’un des plus anciens Narracoachs français prend (enfin) la plume pour mélanger approche narrative et création d’entreprise, ça mérite le détour (par Pinsaguel)…

Nous avons tous dans notre entourage, une personne qui en a marre d’étre salariée, d’être au service d’un autre ou même marre d’être sans travail. Et ces personnes, elles ont envie d’autre chose pour leur vie, de se lancer, de creer leur emploi, de gérer leur temps professionnel, personnel et social. Elles ont simplement envie de voler de leurs propres ailes, avec tout ce que ca comporte en termes de liberté et d’autonomie, tout en decouvrant qu’être libre nécessite un minimum de contraintes.

C’est vrai que lorsque l’on est salarié, on n’a que deux obligations primordiales pour toucher sa pitance, se lever le matin et être a l’heure au travail; le reste étant géré par l’entreprise. Ces personnes pour la plupart, se sont pris un mur de face, sous-entendu, la société leur a donné un coup de gourdin sur la tête, et un rêve, oui, un simple rêve, leur a permis d’imaginer qu’ils pourraient être “quelqu’un” et montrer a tous “qu’ils sont capables de”… Capables de réussir un projet bien à eux, capables de redevenir auteurs de leur vie et d’y redonner un sens.

Quid de l’entreprenariat me direz vous?

Et oui, il fallait aussi en faire des entrepreneurs, apprendre à créer un objectif réaliste et “écologique” (qui ne depend que de soi), apprendre à avoir de la rigueur dans son organisation personnelle, une posture d’entrepreneur et éventuellement de leader, réapprendre à faire confiance aux autres et à aller vers les autres, arriver à créer du lien, à partager avec enthousiasme et surtout ne pas rester seul face à soi-même, savoir qu’ailleurs, il existe d’autres personnes qui pourront les aider à surmonter toutes les difficultés rencontrées au cours de la mise en oeuvre de leur projet.

Voila pour le contexte.

J’ai donc répondu a une demande pour accompagner ces personnes et le week-end prévu initialement s’est transformé rapidement en 3 week-ends puisque de 12 personnes au départ, j’en ai accompagné 80 sur 3 week-ends !!! Ce qui faisait des groupes conséquents, mais qu’importe, le Luc en a vu d’autres… Alors qu’allais-je proposer sur 2 jours consécutifs pour amener toutes ces personnes à se découvrir, à savoir aller vers les autres, à adapter leurs objectifs professionnels par rapport à leur(s) rêve(s) et ce qu’ils sont réellement?

Tout d’abord, j’avais envie de faire ce travail, car avant de penser ce projet, j’ai rencontré des futurs entrepreneurs, qui m’ont raconté leurs histoires de vie et, à les écouter, j’ai réalisé que la marche pour atteindre leur(s) rêve(s) était beaucoup trop haute et qu’ils risquaient d’être à nouveau désillusionnés, pour ne pas dire détruits (vous savez, je vous ai parlé plus haut du coup de gourdin…) J’appelle ça, “l’effet Kiss Cool”, l’effet double fraicheur, et ici, dans ce cas de figure, l’effet double “claque dans la gueule”…. Dur, quoi! Je ne pouvais pas laisser faire ça… Prendre le risque de tout ce gâchis.

Secrètement, j’ai développé l’espoir que chacun créerait un escalier à sa mesure, avec des marches personnalisées, pour que tout le monde arrive à monter, voir le soleil et y accrocher son rêve. Et oui, je suis un grand sentimental, je crois que les gens méritent mieux que ce que le pouvoir moderne a fait d’eux et tous les jours je m’attèle à ma tâche.

Alors bien sûr, dans ce projet, il y avait bien un commanditaire (c’est laid ce mot!) et il a fallu négocier avec lui, argumenter, montrer et démontrer que les entrepreneurs ne sont pas que des machines a créer de l’emploi et faire tourner la société, et qu’avant d’en arriver là, il fallait déja qu’ils apprennent a se nourrir tous les jours de la semaine, du mois et de l’année, petit à petit.
Pas de réponse à un appel d’offre ici, simplement une franche discussion avec les demandeurs et j’ai pu aisément développer les idées narratives et les faire valoir vis à vis d’autres outils communément utilisés dans les entreprises.

La recette du week end:

– Je me présente et j’explique le week end en donnant un objectif commun.
– Je présente quelques slides sur les pratiques narratives et la force des histoires
– L’exercice du tee-shirt pour se présenter. Par groupe de 3 personnes (2 min chacun : la plus belle chose qui leur soit arrivée ces derniers jours) et créer un T shirt pour chacun : nommer un rapporteur (expliquer les T shirts du groupe), comment le rapporteur à été choisi).
– Chacun dit ce qu’il attend du WE en 1 phrase.
– Exercice : c’est quoi entreprendre et l’entreprise pour vous : discussion (30 min). écrire mots clés sur paperboard.
– Questions :
– Quelle est l’histoire qui vous a fait rejoindre la famille des entrepreneurs ?
– Qu’est ce qui est important pour vous dans cette histoire?
– Qu’est ce qui est important pour nous tous?
– Qu’est ce que l’on a envie de dire que nous avons en commun?

– Exercice du HEROS: par 3 ( 5 min chacun raconte une histoire préférée avec son héros . un des 2 écoutants pose 2 questions au narrateur :
Question 1: Qu’est ce qui résonne en toi dans cette histoire que tu viens de nous raconter?
Question 2 (à adapter en fonction de la réaction du narrateur): Quels sont les valeurs, rêves, espoirs et engagements qui se dégagent de cette histoire?

– Exercice : Liste des (clients potentiels) personnes que je connais :
Faire l’analyse de son “réseau de vie” afin de savoir exploiter son propre réseau (identifier son propre réseau 1er niveau, puis le réseau du réseau, le réseau du réseau du réseau (creuser le plus loin possible).
Affichage commun du travail et on réagit sur les dessins présentés.
BUT : exploiter son réseau et l’étendre et commencer à créer l’histoire de l’entreprise.

Partage du repas en groupe.

– Coach sportif: Activité de cohésion (pilate) après le repas (sur la digestion ? T’es sérieux ? NDLR)

– Exercice simulation « Inviter a découvrir mon activité » par groupe de 4
Le narrateur pose 3 questions aux temoins :
Qu’avez vous ressenti?
Dans ces échanges, quels sont les mots et expressions qui ont retenu votre attention ?
Qu’est ce que ces échanges vous inspirent ?

BUT: juste obtenir un RDV
– Débriefing tous ensemble : Comment je me suis senti dans les 3 rôles (narrateur, prospect, témoin) les difficultés quand j’appelle, quand j’invite, qd je suis invité)….. Questions narratives.

– Exercice se présenter lors du rendez vous physique (cerner les personnes, leurs attentes, écouter avant de parler !!! trouver un lieu commun, créer du lien),
– Présenter (5 min préparation de sa propre présentation, qui je suis, d’où je viens et pourquoi j’ai choisi mon métier)
– Par groupe de 4 personnes : analyser la présentation (5 min par présentation 2 temoins, 1 prospect, 1 narrateur),
– 2 groupes se rejoignent après les présentations et échangent sur ce qui a bien marché.

– Débriefing tous ensemble: qui nous raconte sa présentation ou son expérience de sa présentation ? ressortir structure de la présentation et une posture.
Parlez nous de votre expérience des 3 rôles ?
En quoi ce que vous avez entendu vous a permis de vous enrichir?

– Le soir : en 1 mot : qu’avez vous pensé de cette journée.
– Tout le monde s’exprime (20 min)
FIN 17h30 :

– Coach sportif: Activité de cohésion : 30 minutes tenue sport
– Lecture du re-telling de la journée d’hier
– En 1 mot : « quelle ressource amenez vous aujourd’hui ?».
– Exercice objectifs financiers :
– Déf : But, cible, résultats vers lesquels tend votre action. Plus l’objectif est précis, détaillé, + les moyens pour l’atteindre seront facile à organiser et les actions seront faciles à réaliser.
– Atelier pratique : faire tableau des différents postes de dépenses actuels pour 1 an = besoin réel. Ensuite faire le même tableau avec une projection 1 an après.

– Exercice : ARBRE de vie, création et affichage de tous.

– REPAS ensemble aux bureaux

– Voir la forêt (post it pour donner l’impression de l’arbre).
– Débriefing tous ensemble sur les arbres, les formes, les couleurs.
– Les tempêtes dans la forêt (ca nettoie!)
– Refaire le lien avec la liste de contacts (car il y a les personnes qui ont compté dans leur vie).
– Exercice : Leur histoire (savoir se présenter, qui sommes nous, que faisons nous comme activité, notre histoire). (lien entre la vie d’avant et celle d’aujourd’hui )
– Qui veut venir nous raconter son histoire (mini coaching narratif sur l’histoire racontée et réaction du groupe (témoins)
– Photo du groupe.
– Exercice : Le Pourquoi (qu’est ce qui va changer dans ma vie, que vais je pouvoir réaliser en étant à mon compte, quels sont mes rêves ?)
– dessiner : description, estimation, datation.
– Débriefing de quelques personnes sur leur tableau de rêves
– lien du groupe avec l’entreprenariat (jamais seul)…

Qu’est ce qui a été important pour vous dans ce we ?
Qu’est ce qu’on a dire sur le groupe ?
Qu’avons nous en commun ?
CLOTURE DU WE

Voila grosso modo comment se sont articulés ces 3 weeks-ends. Alors, bien entendu, vous trouverez en dessous un exemple de renarration des 3 sessions avec l’autorisation des participants.

L’AUBE SOYEUSE

Très très très serrés, comme une echographie colorée, l’aube et le soleil qui se lève fluide dans un nuage plutôt gris, texture brouillard, sort avec soulagement, tel un éclair coup de tonnerre.
L’aube se lève, et se révèle pour réparer les choses. L’avenir d’aujourd’hui est gris clair avec une grande photo et des portes qui s’ouvrent vers la liberté.
Chargée d’énergie positive, ma sorcière bien aimée, telle un maître qui m’a transmis son savoir, un ballon entre les pieds, accompagne avec respect des papas et des mamans en pleine renaissance, dans ce mélange de couleurs très très chaudes qui s’entremèlent, qui se fondent par derrière d’une chaleur jaune orange.
Pourquoi sont ils tous là ? tous des papas et des mamans, des grands parents et leurs nounours, Robin des Bois et Largo Winch, Mickael Jackson et Martine ma poupée, Jean Paul Belmondo et Joss Rendal, pourquoi sont ils tous là, tous ces héros, dans cette aube bienveillante, tous uniques, avec cette irrésistible envie de changement, prêt à tourner le dos aux échecs pour prendre une autre dimension, serait ce leur dessein ?
Cette route qui les amène vers un ciel dégagé et une nouvelle ligne de départ en coton exagone ?
Une naissance, une renaissance ? comme cet enfant replié en forme de fœtus, blanc, évoquant la notion de pureté, d’innocence et d’enfance, sombre derrière qui s’éclaircit par devant, les mains jointes et pourtant …Pourtant, une main de femme tient la main de l’enfant, et une chaine d’enfants se tiennent par la main. Et, Gabin l’enfant, a ouvert les bras et se tient droit, debout, libre, prêt pour une vie différencielle, prêt à grandir, se libérer, se réaliser, s’épanouir comme Mickael Jordan s’envolant vers le panier de basket comme un morceau de soie avec des plumes.
Cette porte entrouverte, toutes ces mains liées en lien autour de cet aimant, ce Moucadou douceur qui nous élève tous en une courbe montante d’un bleu dégradé, tel 2 manches qui poussent, comme 2 graines qui germent.
Pleine d’inventions de Nicolas Teslo, fluide, aérienne, amoureuse de la vie, proche du cœur telle est notre famille, la famille des entrepreneurs.
J’ai vu ma femme qui s’épanouissait dans son business et rencontrait des gens au top, ça a changé la donne, et nous nous sommes mis à rêver, rêver d’être maître de notre vie, de créer notre propre avenir, d’être riche et surtout, oh oui ! surtout, d’en être, oui, ou d’être simplement Soi avec notre ceinture de sacs, comme l’univers et des étoiles relièes comme un réseau de façon innexorable, simplement amoureux de la famille des entrepreneurs.

Pratiques Narratives
Retelling du samedi 29 novembre 2014.
Narracoach: Luc Pouyanne

Voila, je n’écris pas souvent, sans doute a tort (j’en connais une que ca va faire sourire ☺), mais je voulais vous relater cette expérience, parce que j’ai vraiment passé 6 jours de dingue à m’éclater grave. Un vrai bonheur et un résultat (je le sais aujourd’hui) au delà de mes espérances.

10 réflexions au sujet de « ACCOMPAGNEMENT NARRATIF DE CRÉATEURS D’ENTREPRISES »

  1. Je crois que j’aurai aimé être de ce moment.
    Allez….un petit bonbon pour l’égo, en juste retour (mais je t’en dois encore beaucoup) et sans flagornerie aucune (est-il besoin de le préciser ?) : “Merci Luc de nous donner ce qu’il faut de lumière quand nous cherchons les clés des prisons dans lesquelles nous nous enfermons nous même parfois”.
    A très bientôt.

  2. Merci Luc, super intéressant, écrit avec limpidité et légèreté.
    Merci d’avoir partage ce bout de ton travail.
    En plus je vois que tu as amené de la famille sur Errances 😉
    Elizabeth

  3. Merci a toutes et tous pour ces jolis commentaires.
    Marie Rose, je suis enchanté que tu ai a nouveau envie d’entreprendre ta vie. Cette notion ne devrait d’ailleurs jamais nous quitter. Ca montre bien de quelle manière nos personnalités sont broyés par le système.
    Je vais rencontrer beaucoup de ces entrepreneurs fin mars et je leur ferais part bien entendu de de ce témoignage, de témoin extérieur et je leur demanderais ce qu’ils ont envie de te dire en retour.
    je suis touché au fond de moi même par 2 commentaires fait par 2 de mes frères qui sont de grands entrepreneurs, et même par un commentaire fait par mon père en privé. En fait ca me reconnecte avec eux de manière trés puissante sur le fait “d’entreprendre”. je les ai toujours considéré comme des super entrepreneurs et je dois dire que le fait d’avoir entrepris ces week end, puis le fait d’avoir entrepris d’écrire ce texte, fait aussi de moi un entrepreneur, et du coup je me reconnais dans la famille des entrepreneurs qui est le propre de ma famille. Merci a toutes et tous. Trés trés belle expérience.
    Biz
    Luc

  4. Merci pour cette vitalité qui donne de l’espoir pour conjuger désir et raison, bâtir de la confiance , construire ses rêves sur un tissus de réalisme positif. Entreprendre c’est agir avec conviction et s’en donner les moyens.. J’aimerai bien faire ce séminaire avec vous..
    je suis en phase de transition pour être formatrice à plein temps dans le médico sociale . Je suis fonctionnaire sur un poste de coordination auprès des personnes âgéesdans une collectivité à temps partiel et formatrice pour les futurs auxiliaires de vie assistante de vie, en cumul d’emploi du premier poste. Basculer comme un culbuto dans la formation à plein temps est mon reve pour créer ma propre identité de formatrice pour un changement de regard sur la vieillesse la maladie et la mort..

  5. Je suis très fier de découvrir chez mon frère (une partie de lui que je connais mal) quelqu’un qui sait donner du bonheur et de l’espérance ! Bravo !

  6. Que d’émotions retrouvées dans ce trés beau texte, tout à l’image de ce week end vécu à tes côtés qui a changé ma vie à jamais!
    Merci à toi Luc de nous accompagner sur la route de la réussite, la trés généreuse personne que tu es nous inspire tous!
    Bises

  7. Merci Luc pour ton partage puissant, riche et poétique.
    Quel bonheur de te lire et Oui j’ai souri…

  8. C’est un très joli commentaire Marie, sur un très bel article. Je trouve vraiment intéressante la façon dont Luc a construit un séminaire avec des passerelles super astucieuses entre l’accompagnement “conseil” dans la création d’un business plan et l’accompagnement narratif dans la construction d’une identité préférée d’entrepreneur. Je vois que ce récit a résonné dans ta propre vie. Que penseraient ces futurs entrepreneurs s’ils savaient que leur récit, relayé par le Narracoach, t’a touché dans ton contexte actuel et t’a reconnectée avec des propres ressources d’entrepreneuse ? Et comment cela pourrait renforcer leur propre vision d’eux-mêmes comme des entrepreneurs ? Bises,
    pierre

  9. Merci Luc pour ce témoignage et ce partage généreux comme la belle personne que tu es. Ce récit me redonne le goût d’entreprendre ma vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.