EDUCATION DOMINANTE

Attention, cette vidéo décoiffe ! Malheureusement elle est en anglais et nous n’avons pas eu le temps de la traduire. Il s’agit d’une nouvelle production de RSA (vous vous souvenez du cartoon sur la motivation en entreprise basée sur le sens, l’autonomie et le défi technique ?) Ce coup-ci, Sir Ken Robinson s’attaque au système d’éducation occidental et il démontre que ce dernier, reflétant directement les idées des Lumières et de la pensée économique, est devenu un processus industriel visant à formatter l’esprit des enfants dans un sens favorable à l’épaississement et à la reproduction du système.

L’échec croissant de cette façon d’éduquer est localisée, dans le cadre des activités du pouvoir moderne, à l’intérieur des enfants et pathologisée sous le nom d’ADHD (syndrome d’hyperactivité), une épidémie socialement construite à l’instar de l’anorexie (Epston, Madigan), et qui donne lieu à de fortes prises de médicaments visant à « anesthésier » (c’est Robinson qui le dit) les enfants et à les rendre « plus concentrés » sur l’enseignement, ce qui en même temps anihile toutes leurs capacités créatrices. A noter, une corrélation parfaite sur la carte des US entre l’épidémie d’ADHD et l’épidémie de SIDA…

Il y a certainement un débat à avoir sur le fait qu’en France, nous n’en sommes peut-être pas encore là… mais est-ce que nous (la société) ne sommes pas en train d’y aller à grands pas enthousiastes ? Ou bien faisons-nous (la Fabrique) en diffusant cela de la propagation de pensée dominante narrative et une sorte de délire de persécution constructionniste anti-pouvoir moderne et légèrement manichéen que l’on nous reproche parfois ? Qu’est-ce que vous en pensez ?

Et merci à notre ami Daniel Chernet qui a envoyé cette vidéo.

2 réflexions au sujet de « EDUCATION DOMINANTE »

  1. Voici le lien de la vidéo traduite en français..
    http://youtu.be/e1LRrVYb8IE
    L’école buissonnière… ma fille cadette l’a faite dès l’âge
    de 8 ans. Elle a détesté l’école et tout apprentissage.
    Cela ne l’a pas empêchée de parler parfaitement trois langues
    apprises toute seule, de lire plus que je ne lirais jamais…
    Bref… vive la liberté, il n’y a pas d’âge pour la déguster.

  2. Voilà qui me fait du bien ! Je partage les idées de Robinson sur l’éducation. J’ai échappé aux pilules mais ce système m’a fait croire plusieurs années que j’étais un peu bête. Ma fille démarre sa 6éme et chaque jour, je constate les dégâts. Fini de jouer, cela ne rigole plus ! Ce n’est pas la question des enseignants mais celle de l’intention du système éducatif dont la vocation est de transmettre une connaissance de masse (un peu, mais pas trop) et de produire des hommes domestiqués au service du système économique. Ces principes sont l’obéissance, la non démocratie, la conformité au savoir standardisé, la domination de la pensée discursive (logique, analytique, linéaire et exhaustive) et la persécution des pensées minoritaires (intuitive, symbolique, narrative). Je rajoute une couche au « délire de persécution constructionniste anti-pouvoir moderne », mais cela me semble sain, d’autant que l’enseignement de ce savoir morcelé freine la connaissance dont nous avons tant besoin dans un monde complexe. Comme l’Education Nationale (son nom a changé au cours des siècles mais pas sa finalité) constitue un élément clé de reproduction de notre civilisation, il est inutile de penser le changer ou le voir évoluer. Nous pouvons imaginer d’autres formules éducatives et valoriser celles qui existent déjà. Et faire l’école buissonnière aussi souvent que possible pour rêver, créer et garder la volonté de devenir auteur de sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.