Affûtage poétique : le programme

Au cours de l’été, nous avons travaillé avec Martine Compagnon sur la définition de l’atelier « écriture narrative » des 19 et 20 décembre.

Il s’agira en fait d’une sorte d’atelier d’affûtage de documentation, au même titre que l’atelier d’affûtage des questions permet de produire des questions précises et puissantes. Voir ci-dessous le programme. 

Continuer la lecture de Affûtage poétique : le programme 

Quand le corps raconte…

Par Laure Maurin.

Comment lorsque nous lui donnons la parole,  le corps vient nous raconter une autre histoire possible sur nous-même .

Un grand merci à la Fabrique Narrative pour m’avoir permis de présenter mon travail lors des 3e Journées Narratives Francophones à Bordeaux. Nous avons lors de cet atelier écouté les voix du corps . Le dos,  les plantes de pied,  le cœur , la peau,  les poumons sont venus nous dire leurs besoins, leurs espoirs, nous parler du ressenti de la relation que nous entretenons avec eux.

Continuer la lecture de Quand le corps raconte… 

Affûtage de questions et écriture poétique à la Fabrique

Deux ateliers animés par notre collègue Pierre Blanc-Sahnoun et pour l’un d’entre eux co-animé par Martine Compagnon à la rentrée à Paris (mais pourquoi pas à Bordeaux ?) : voici le programme, en vous souhaitant un bel été. 

Les 7 et 8 novembre, affûtage de questions. Cet atelier qui s’adresse à des praticien-ne-s expérimenté-e-s vise à leur permettre de travailler en finesse et précision sur la construction de questions puissantes et poétiques.  Faisant suite à la première édition de cet atelier en avril à Paris et à sa déclinaison aux JNF 2018 à Bordeaux, le dispositif est entièrement orienté vers la pratique et invite chaque participant-e à participer à la construction de séquences de conversations narratives et à l’élaboration de questions affûtées, c’est à dire : a) fondées sur une intention précise, b) proposant une traduction fidèle de cette intention, c) transposées sous une forme métaphorique décalée et poétique, inspirée du monde imaginaire du client.

Continuer la lecture de Affûtage de questions et écriture poétique à la Fabrique 

JNF 2018, dernières renarrations

Un long poème de Anne Masson-Busso  pour célébrer une dernière fois les JNF 2018. Bel été à tous et toutes ! 

Merci pour ces Journées de Retrouvailles
Rencontres
Apprentissages
Nouvelles histoires
Des mots notés à la volée
puis au bout d’un nouveau regard
deux jours plus tard
ceux qu’il me plaît de garder de vous

Continuer la lecture de JNF 2018, dernières renarrations 

D’un atelier sur la déconstruction à la déconstruction d’un atelier

Par Muriel Blouin

C’est avec élan, curiosité et un brin de défi que nous nous sommes lancées dans ce projet : proposer un atelier autour de la déconstruction aux 3° Journées Narratives Francophones.  La déconstruction comme une alliée précieuse dans nos interventions de coachs et praticiennes narratives dans les organisations.

Elan, pour partager une pratique en construction avec d’autres, curiosité de creuser les sources philosophiques et défi car franchement, s’attaquer à un tel mot, à ce concept qui fleurit dans les journaux et les discours c’était un peu comme s’attaquer à un des sommets de nos montagnes Rhône-alpines.

Très vite d’ailleurs Déconstruction nous a fait comprendre qu’on ne l’attraperait pas comme cela dans un atelier, vite fait bien fait !

Continuer la lecture de D’un atelier sur la déconstruction à la déconstruction d’un atelier 

JNF 2018 : les notes de Caroline, Catherine et Martine

Quatre magnifiques fresques de Caroline Tsiang et en prime le superbe panneau de Catherine et Martine pour capter l’ambiance et l’essence des Journées Narratives Francophones de Bordeaux. Un immense bravo et merci à toutes les trois !

Continuer la lecture de JNF 2018 : les notes de Caroline, Catherine et Martine 

JNF 2018 : renarrations finales

Nous avons reçu une longue lettre du jeune homme dont vous voyez la photo ci-contre.  ce jeune homme adore les pratiques narratives et il adore aussi les parleurs et parleuses de Français.

Il est très intéressé par ce que nous fabriquons ici avec les idées narratives. Il suit de près  leur adaptation au coaching, tous les petits bricolages et créations astucieuses et audacieuses que nous avons pu voir et entendre pendant ces deux journées magnifiques qui se sont terminées hier.

Continuer la lecture de JNF 2018 : renarrations finales 

La poésie narrative pour faire fleurir les histoires préférées

Il fallait écrire un livre sur la poésie narrative. c’est notre amie Noellyne Bernard qui le publie ce mois-ci (chez Publibook) sous le joli titre de « la poésie contre le burnout ». Une réussite à la fois sur le plan de l’approche narrative et de la délicatesse vis à vis des mots des clients.

Recueil de poèmes de documentation plus que manuel théorique ou technique, ce petit livre est écrit avec l’exigence éthique que Noellyne met dans chacun de ses projets depuis dix ans. Coach et enseignante narrative (elle a cofondé « les Artisans Narratifs » avec Natacha Rozentalis), elle a pris le parti d’exposer une situation, de reproduire le poème de documentation rédigé avec les mots et expressions du client, et de faire réagir le client dans l’après-coup lorsqu’il relit le poème et est invité à s’exprimer sur les effets qu’il a eus sur lui.

D’une plume toujours fidèle aux histoires qui lui sont prêtées, Noellyne partage son savoir-faire de documentaliste et honore la poésie du quotidien et du local, qui s’oppose parfois à la poésie dominante, au service de la distinction sociale et du privilège culturel.

Pour le commander : voir ici

Continuer la lecture de La poésie narrative pour faire fleurir les histoires préférées 

Le grand match de l’Envie

Par Nicolas Chagneux

Coupe du monde de Football, c’est quoi la composition de ton équipe de vie ?  Dans le cadre du coaching d’un jeune manager qui se questionne (et est questionné) sur sa posture de manager, j’ai eu l’occasion d’expérimenter la métaphore de l’équipe de vie.

Je tiens tout d’abord à remercier la 3D qui m’a permis de me lancer alors que je ne l’avais pas du tout anticipé en abordant cette séance. Par 3D, je veux parler bien entendu de David (Epston), David (Denborough) et Dina (Scherrer). Au cours de la séance, ce jeune manager m’a fait part de son Envie de prendre cette fameuse posture managériale (attendue par son manager) mais que cela lui faisait un peu Peur.  Continuer la lecture de Le grand match de l’Envie