En 2018, ateliers de professionnalisation tu suivras !

Toute l’équipe de la Fabrique Narrative vous souhaite une année pleine d’histoires préférées, de fines traces et de belles rencontres. Il est encore temps de vous inscrire aux ateliers de professionnalisation du praticien narratif que nous proposons en 2018. En voici la liste avec les contenus.

Accompagner avec les métaphores :
les 8 et 9 février 2018 à Paris 
Animé par Dina Scherrer

Arbre de vie, voyage de vie, équipe de vie, cerf-volant de vie, etc… Cet atelier, animé par Dina qui publie ce printemps un ouvrage sur le sujet, vous permettra de construire des métaphores signifiantes pour la vie du client. A partir de ces métaphores et de leur développements riches, vous pourrez mener des conversations d’exploration et de reconstruction identitaire tout en échappant aux sables mouvants des histoires de problèmes !

Continuer la lecture de En 2018, ateliers de professionnalisation tu suivras ! 

Un nouvel ouvrage de Patrice Gilly

Patrice a participé aux Journées Narratives Francophones de Nantes en 2016, où il a présenté un travail original autour des films. Ses ateliers de ciné-thérapie sont fondés sur les thérapies narratives, la Gestalt-thérapie et sa connaissance étendue du septième art. Il a été critique de cinéma, journaliste professionnel dans la presse en ligne, écrite et audiovisuelle. Il a animé des ateliers d’écriture en développement personnel, publié un ouvrage sur les usages des moyens de communication numérique, ainsi qu’aux éditions Chronique Sociale, « Le cinéma, une douce thérapie ».

Depuis, il a approfondi et affiné la démarche de la ciné-thérapie, devenue entretemps ciné-narration, sous le nom Cinémouvance. Il publie donc un nouveau livre, disponible le 11 janvier en librairie : « Ciné-narration, une façon d’être ».

Continuer la lecture de Un nouvel ouvrage de Patrice Gilly 

La confiance en soi, histoire de performance ou de liberté ?

Par Mathilde Friedberg

Le 30 novembre dernier j’ai eu le plaisir de co-animer une conférence « Etre soi-même en confiance » autour de notre livre sur la confiance en soi, avec mes chers
co-auteurs Bertrand Baudez, Mélanie Blanc-Jouveaux et Géraldine Brossier.

Je prolonge ici la réflexion et les échanges qui nous avons eus avec les participants.
Qu’est-ce donc que la confiance en soi, pour que nous cherchions à « en avoir » toujours plus ? Un atout pour se sentir plus adéquat ou plus enviable, face à l’injonction à la performance ? Un miroir tendu à l’obsession du contrôle de l’image de soi ? Une antidote à cette peur du ridicule qui surgit parfois, et nous relègue à l’écart ?

Continuer la lecture de La confiance en soi, histoire de performance ou de liberté ? 

Du pas de côté à l’engagement communautaire

Par Catherine Mengelle.

Je viens de participer à Paris à une journée du SPIsC (Séminaire pour la Promotion de l’Intervention sociale Communautaire), conviée par Valérie Thérain et Fabrice Morand (FMVT Conseils), tous les deux élèves actuels de la Fabrique Narrative et acteurs de l’action sociale et communautaire, qui souhaitaient y faire entendre les voix de Michael White et de David Denborough.

J’ai entendu des gens parler, avec ferveur, des mêmes choses qui animent les fondateurs de notre approche et, j’espère, les praticiens narratifs formés aujourd’hui dans le monde entier.

Continuer la lecture de Du pas de côté à l’engagement communautaire 

Conversations croisées avec des binômes

Par Dina Scherrer.  

Reconstruire des relations en utilisant le concept des « témoins », les conversations par procuration et des questions hypnotiques : voilà le thème de cet article passionnant et généreux.   

Depuis presque deux ans maintenant, je me surprends à proposer de plus en plus souvent, en fonction bien évidemment des situations qui le nécessitent, des accompagnements de binômes en utilisant, de différentes manières, le concept des « témoins ». J’ai à chaque fois été la première surprise de l’extrême efficacité de travailler de cette manière. Pour illustrer mon propos, je voudrais partager avec vous trois de mes accompagnements de binômes dans des univers différents : un chef de service et son adjointe, un professeur et son élève, Olivier et son dos. Continuer la lecture de Conversations croisées avec des binômes 

Je viens pour qu’on m’apprivoise

J’étais perchée sur un des tréteaux abandonnés sur la terrasse sablonneuse derrière la maison et Tina, un petit cocker noir aux longues oreilles, sautait tout autour en aboyant pour essayer de me rejoindre. L’automne n’avait pas encore tout à fait envie d’en finir. Il faisait très bon. Mon père avait pourtant rentré les planches de contreplaqué vert qui tenaient lieu à la fois de table de ping-pong de circonstance et de table à manger extérieure. Il espérait leur éviter le gondolement excessif qui nous empêcherait cette fois définitivement d’oser défier nos copains en tournoi à domicile ! Il ne restait donc que les tréteaux. Et moi, hissée sur l’un des deux, me prenant pour Nadia Comaneci, esquissant des pas de danse sur ma poutre improvisée et opérant aux deux extrémités des demi-tours que j’espérais pleins de grâce.

Continuer la lecture de Je viens pour qu’on m’apprivoise 

Atelier ressourcement et développement de visions aux Açores

Notre très chère et très grande ancienne Elizabeth (Z pour les intimes), relance les Narraventures, des invitations à l’aventure ! Ce sont des accompagnements en mode narratif pour se reconnecter à ce qui a du sens et ce qui vous fait vibrer, que ce soit au niveau collectif ou individuel. Le prochain atelier « Ressourcement et développement de visions » a lieu en mai 2018 avec 5+1 journées au cœur de la richesse naturelle de l’île de Sao Miguel aux Acores. Si vous voulez profiter du tarif préférenciel (early bird, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt), rendez-nous sur le lien vers l’événement.

Le flocon de neige

Le brouillard était tombé, épais, et il neigeait à gros flocons. C’était la fin de l’après-midi. Tous les autres étaient rentrés se mettre à l’abri et au chaud. C’était peut-être ce qu’on appelle la descente de trop. J’étais seule sur mon télésiège, j’avais froid. Le nuage m’enveloppait totalement et noyait le paysage dans une atmosphère uniforme et ouatée. Je n’entendais plus un bruit sinon le grincement de la canne de ma nacelle lorsque nous passions sur un pylône et le crissement furtif de quelques skis hésitants un peu plus bas, que je ne distinguais même pas. Nous montions si lentement…

Continuer la lecture de Le flocon de neige